anipassion.com
Partagez | 
 

 Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer. [pv Lena :33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Eponine Hayes
Messages : 761

Message#Sujet: Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer. [pv Lena :33]   Lun 19 Mar - 12:31


Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer.
P

onine savait bien que cela devait arriver à un moment ou à un autre. Elle ne pouvait sortir avec un Hellsing (pis encore, maintenant, elle vivait chez les Hellsing, ce qui devait plus ou moins faire d'elle l'un des leurs, même si jusqu'alors, personne ne l'avait exhortée à prendre les armes, fort heureusement), avoir une sirène pour meilleure amie et s'attendre à ce que cela ne pose jamais problème. Une chance pour la jeune femme, Lena était discrète, et longtemps, elle n'avait pas vraiment eu à redouter que l'on perce à jour sa vraie nature. Certes, elle jouait de ses pouvoirs, en grande séductrice qu'elle était, mais elle savait y faire pour ne pas éveiller les soupçons malgré tout. Sauf que cette fois, malheureusement, une de ses "victimes" avait été semble-t-il plus maline qu'elle, une personne suffisamment influente pour que la nouvelle se répande comme une traînée de poudre. Une personne suffisamment influente pour que la rumeur remonte jusqu'aux chasseurs et qu'ils décident d'y prêter une oreille très attentive, trop attentive...

Elle ne pouvait pas ôter cela à Aaron, il y avait mis les formes, pour lui annoncer les choses, apparemment convaincu du fait qu'elle n'était au courant de rien. Ponine n'avait pas eu le coeur de le contredire, même s'il avait évidemment tort. Il l'avait prévenue, lui avait fait comprendre que Lena était une nuisance et devait être arrêtée. Elle était restée sans voix. Elle avait eu envie de le supplier de ne rien faire, mais elle connaissait trop son petit ami, à présent, elle savait que rien ne le dissuaderait de passer à l'action. Et le pire, c'est qu'il aurait le sentiment de la protéger, alors que si Aaron devait faire quelque mal que ce soit à Lena, elle serait anéantie. Ponine avait le cul entre deux chaises. Très clairement, elle ne savait pas quoi faire. Ce qu'elle savait, en revanche, c'est qu'il lui fallait prévenir sa meilleure amie. Elle lui avait donné rendez-vous où elles avaient l'habitude de se voir toutes les deux. Elle n'apprendrait peut-être rien à la sirène sur les rumeurs qui couraient sur elle, c'est sûr, mais au moins, elle pourrait la mette en garde du mieux possible. Il était hors de question que quoi que ce soit arrive à Lena, il est évident que Ponine ne s'en remettrait tout simplement pas. A l'heure où elles s'étaient donné rendez-vous, Lena arriva, Ponine lui adressa un sourire en guise de salutations, un peu mal à l'aise. Elle ne savait même pas comment aborder le sujet.

-Salut... Comment tu vas ?

La réponse à cette question pouvait conditionner totalement la suite de leur conversation. Et elle espérait au moins qu'elle arriverait à supporter cette situation au mieux.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lena Jenkins
Messages : 378

Message#Sujet: Re: Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer. [pv Lena :33]   Mar 20 Mar - 14:49

Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer.
Lena avait l’habitude de jouer avec le feu et surtout, de jouer avec les hommes et les femmes. Elle ne se retenait en aucun cas de séduire les personnes qu’elle trouvait à son goût, parce que c’était de cette manière qu’elle vivait tout simplement. Sans se cacher réellement, mais en se montrant quand même un peu prudente parce qu’elle tenait à avoir une vie tranquille. La seule chose qu’elle voulait, de toute façon, c’était profiter pleinement de la vie et elle pensait qu’elle se débrouillait bien. Mais par contre, il semblait clair qu’on voyait un peu plus clair dans son jeu. C’était ses parents qui lui en avaient parlé en premier, quand elle avait décidé d’aller les voir dans le but de leur faire plaisir. Bon, Lena aimait ses parents, mais elle entendait constamment la même chose dès qu’elle passait un peu de temps avec eux. Ils voulaient qu’elle se montre un peu plus responsable, qu’elle se pose un peu plus, qu’elle trouve une vie plus posée et surtout moins… déviante. Elle évitait donc de les voir trop souvent, mais cette fois ci ils ne parlèrent pas seulement de ses choix de vie, mais aussi du fait qu’il y avait cette rumeur.

Lena ne savait pas vraiment ce qu’elle devait penser de ça, ce qu’elle devait faire de la situation même. En soit, ce n’était pas si grave qu’on sache qu’elle était une sirène, elle n’avait pas honte. Mais en même temps, en tant que créature, la jeune femme était quand même bien placée pour savoir qu’il ne fallait pas trop parler de sa nature dans ce village. Mais elle était bien loin de se rendre compte de ce qui était en train d’arriver, qu’elle était de plus en plus en danger. Pour le moment, Lena se disait que ce n’était pas si grave que ça, puisque de toute façon même si les autres personnes savaient qu’elle était une sirène, ça ne l’empêchait pas de vivre et d’en profiter pleinement. Elle avait ses pouvoirs quand même, si certaines personnes pouvaient être réfractaires à sa nature, elle pouvait très bien leur faire changer d’avis. Donc, elle ne se souciait pas trop de ce genre de chose et elle poursuivait sa petite vie normalement, tranquillement.

Ce qui consistait à aller voir Eponine, dans leur lieu habituel. Lena et elle n’avaient pas forcément besoin de se voir constamment, après tout la jeune humaine avait un côté un peu solitaire quand même, mais ça n’enlevait pas qu’elles avaient besoin l’une de l’autre. Lena était donc ravie de pouvoir passer un peu de temps avec sa meilleure amie, sans se douter qu’elle allait apprendre quelque chose de grave. Quand elle arriva sur place, elle afficha un grand sourire en la voyant déjà présente. Mais elle eut le sentiment qu’elle était un peu mal à l’aise.

« Ça va. » Répondit-elle sincèrement, n’aillant pas réellement de raison de ne pas aller bien. « Et toi ça va ? » Demanda-t-elle, trouvant quand même que Eponine avait l’air un peu tendue. « Tout va bien ? »
Code by Gwenn

_________________
Les belles actions sont un peu comme les sirènes: il ne faut voir ni les fins des unes ni les queues des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eponine Hayes
Messages : 761

Message#Sujet: Re: Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer. [pv Lena :33]   Mar 20 Mar - 16:52


Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer.
L

ena lui répondit qu'elle allait bien. Ponine la considéra un bon moment du regard pour s'assurer qu'elle disait vrai, qu'elle ne cherchait pas seulement à la rassurer, mais la sirène semblait sincère. En même temps, il n'était pas dans la nature de la jeune femme de se montrer... inutilement magnanime, disons. Elle avait la langue bien pendue, et quand quelque chose la dérangeait, elle n'hésitait pas à le dire. Eponine admirait réellement cela chez sa meilleure amie. Elle aussi voudrait être capable du même franc-parler. Non pas qu'elle soit du genre malhonnête. Mais elle était du genre à garder ses réflexions pour elle plutôt que de les dévoiler au grand jour, ce qui était sûrement son moindre défaut. Dans tous les cas, Lena disait aller bien, et donc, ça devait vouloir dire qu'elle allait effectivement bien... et pour combien de temps ? Ponine ne voyait que deux explications à cela. Soit elle ne savait rien de la menace qui pesait sur elle, des rumeurs qui circulaient à son sujet (des rumeurs fondées, malheureusement), soit elle le savait mais considérait que ce n'était pas si important que cela, auquel cas il serait du devoir de Ponine de la mettre en garde... enfin, de toute façon, c'était son devoir, et si elle se trouvait, c'était pour une raison précise et évidente, justement pour l'avertir, qu'importe ce que vivait Lena à l'heure actuelle et la manière dont elle abordait la situation. Lena lui retourna la question, Ponine fit non de la tête. Elle préférait être parfaitement honnête, et ce directement. Alors elle lui répondait sincèrement. Non, clairement, tout n'allait pas bien, et elle ne pouvait le nier. Si elle l'avait fait, de toute façon, son interlocutrice aurait vu clair dans son jeu. Elle la connaissait mieux que personne, elle ne pouvait pas se laisser avoir si facilement, c'était même sûr et certain.

-Pas vraiment, non,
admit-elle alors en tournant la tête de gauche à droite. Aaron est venu me parler... Bon, la formulation n'était pas très juste, car ce n'est pas que Aaron était venu lui parler, puisqu'ils vivaient de toute façon sous le même toit, plutôt qu'il était allé la trouver alors qu'elle vaquait à ses occupations pour lui apprendre ce qu'il avait découvert... en pensant le lui apprendre, du moins, car bien sûr, la jeune femme était parfaitement au courant, déjà. Il est venu me mettre en garde... contre toi. Sa voix tremblait légèrement. Elle détestait vraiment la tournure qu'avait pris la situation, et encore plus d'être à ce point impuissante face à celle-ci alors qu'elle donnerait tout pour taire les soupçons de son petit ami ou pour, mieux encore, que sa meilleure amie ne soit pas une créature. Mais ça ne marchait pas comme ça. Il sait que tu es une sirène.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lena Jenkins
Messages : 378

Message#Sujet: Re: Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer. [pv Lena :33]   Lun 14 Mai - 14:42

Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer.
Lena avait menti à Eponine pendant des années, lui cachant le fait qu’elle était une sirène, parce qu’elle n’avait pas osé lui en parler avant, de peur d’être rejeté par sa meilleure amie. Mais ce n’était pas pour autant que la jeune femme avait envie de mentir complètement à sa meilleure amie, qu’elle avait envie de lui mentir maintenant. Alors quand elle lui disait qu’elle allait bien, c’était qu’elle allait réellement bien. Il y avait cette histoire de rumeur, mais la jeune femme n’avait pas du tout envie de se prendre la tête, elle se contentait juste de mettre ça de côté. Parce qu’il n’y avait aucune raison qu’elle se prenne la tête, et elle allait bien. Parce qu’il n’y avait vraiment que les imbéciles qui passaient leur temps à se prendre la tête, sur des petits détails ou même des gros. La sirène avait l’habitude de prendre les choses à la légère, sans doute trop. Elle devrait se préoccuper un peu plus de la situation actuelle, de ce qui se passait. Mais Eponine était là pour s’inquiéter pour toutes les deux apparemment.

Eponine affirma donc qu’elle n’était pas au meilleure de sa forme, parce que son petit ami était venu lui parler. Lena ne comprit pas tout de suite, ne sachant pas vraiment où son amie voulait en venir. Mais en un sens, elle savait qu’elle devait sans doute s’attendre à quelque chose de grave. Parce que Eponine l’avait prise dans ses bras, parce qu’elle n’allait pas bien. Est-ce que son chasseur l’avait quitté ? Ce fut à cela qu’elle pensa tout de suite, parce que sinon Eponine n’aurait clairement pas précisé qu’il était venu lui parler alors qu’ils vivaient ensemble (et ce n’était pas rien quand on connaissait un peu la jeune femme et son côté asocial, qui s’opposait clairement à la manière dont Lena savait s’approcher des autres). Elle s’attendait donc à ce que son amie lui annonce qu’elle était de nouveau célibataire, prête à la soutenir et à tenter de l’aider, quand bien même la sirène n’était pas réellement douée quand il était question des peines de cœur. Mais pour Eponine, elle était prête à tout faire dans tous les cas.

Mais ce ne fut pas ce qu’elle lui affirma, puisqu’elle précisa qu’il était venu la voir pour la mettre en garde contre elle… Aaron Hellsing savait qu’elle était une sirène donc. C’était un peu plus grave qu’elle ne le pensait donc.

« Oh. » Elle ne sut pas réellement comment réagir. Mine de rien, la jeune femme était quand même sacrément surprise de découvrir que les chasseurs étaient donc au courant de sa nature. Dès qu’on naissait créature dans leur monde, on savait parfaitement qu’il ne fallait pas que sa nature soit connue des autres personnes, mais surtout pas des chasseurs. « J’aurais dû me douter que ça n’allait pas tarder à arriver. » Parce qu’elle était au courant de la rumeur qui circulait et donc qu’elle aurait dû se douter que ça allait venir aux oreilles des chasseurs. « Tu n’as pas à t’inquiéter pour moi Ponine. »

Parce qu’elle se doutait qu’elle devait se faire du souci.
Code by Gwenn

_________________
Les belles actions sont un peu comme les sirènes: il ne faut voir ni les fins des unes ni les queues des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eponine Hayes
Messages : 761

Message#Sujet: Re: Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer. [pv Lena :33]   Lun 14 Mai - 22:15


Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer.
S

i Lena semblait surprise, elle ne paraissait pas non plus choquée outre mesure par les révélations que sa meilleure amie venait de lui faire, sans doute parce que, effectivement, à un moment ou à un autre, toute créature devait s'attendre à se retrouver dans le collimateur des Hellsing. On ne pouvait sans doute pas se fondre dans la masse des humains éternellement, sans trahir un jour sa vraie nature... Il n'empêche que la jeune femme ne pouvait s'empêcher de penser, évidemment, qu'elle n'était pas étrangère à cela, qu'elle avait peut-être précipité les choses indirectement. Si Aaron avait ignoré son existence, ne sachant pas la jeune femme si proche d'elle, il n'aurait pas fini par comprendre quelle était sa véritable nature. Peut-être, peut-être pas. Dans tous les cas, elle se sentait particulièrement mal, et pour cause : l'homme qu'elle aimait plus que tout au monde voulait la peau de l'amie la plus précieuse (pour ne pas dire la seule) qu'elle possédait. C'était forcément très difficile à vivre... Mais encore, sa situation n'était rien en comparaison de celle qu'elle faisait subir à Lena, et elle se sentait si mal par rapport à ça... D'autant plus mal qu'elle ne voyait vraiment pas quoi faire. La prévenir, c'était une chose, mais pas suffisant... elle ne voyait pas quoi faire de plus pour la protéger, pourtant. Et non, parler à Aaron ne suffirait pas. Elle le connaissait bien assez pour savoir ne pas pouvoir le convaincre. Elle savait déjà qu'il n'aurait aucune pitié pour elle si elle devait un jour être transformée en créature, alors pour qui que ce soit d'autre...

-Bien sûr que si, je m'inquiète
, répondit la jeune femme, bien incapable de taire son angoisse.

D'accord, d'accord, ce n'était pas en lui transmettant son angoisse qu'elle allait changer les choses, il fallait qu'elle apporte des solutions, qu'elle fasse son possible pour protéger Lena... Le problème, c'est qu'elle ne voyait vraiment pas quoi faire. Elle ne voyait vraiment pas de quelle façon s'y prendre... ça la terrifiait quoi qu'il en soit, parce que c'était la vie de sa meilleure amie qui était en jeu, et si celle-ci devait prendre fin, non seulement elle serait privée d'une partie d'elle-même, mais en plus, elle se le reprocherait éternellement, c'est une certitude.

-Qu'est-ce que tu comptes faire ?
demanda-t-elle avec considération.

Même si la jeune femme ne trouvait pas de solution miracle à ce problème d'envergure, peut-être que son interlocutrice, elle, avait déjà une petite idée en tête. Elle l'espérait de tout coeur, en tout cas, parce qu'elle ne voulait pas que Lena devienne la cible d'un Hellsing, elle ne le supporterait pas.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lena Jenkins
Messages : 378

Message#Sujet: Re: Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer. [pv Lena :33]   Mar 24 Juil - 17:23

Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer.
Sans grande surprise, Eponine affirma que oui, bien sûr, elle s’inquiétait. Lena n’avait aucune envie qu’elle le fasse, même si elle ne pouvait pas l’en empêcher complètement. Même si elle appréciait même qu’elle le fasse, c’était une preuve d’affection. Elle appréciait donc que sa meilleure amie s’inquiète pour elle, mais en même temps la jeune femme n’avait aucune envie qu’elle se fasse un sang d’encre. Quand bien même, pour le coup, Lena allait peut-être avoir plus besoin de soutien qu’elle ne le montrait réellement. Elle ne voulait pas se laisser démonter, mais quand même, elle était dans le collimateur des Hellsing et ce n’était jamais une bonne nouvelle pour les créatures. Mais elle ne voulait pas non plus trop impliquer Eponine. Elle était en sécurité elle, elle était une humaine et en plus, elle avait volé le cœur d’un de ces Hellsing. Elle n’avait donc aucune raison de se préoccuper de son histoire – même si en fait, le simple fait d’être son amie en était une de raison – et Lena ne voulait pas qu’elle se mette en danger pour rien. Déjà qu’elle la tenait informé, Lena ne pouvait clairement pas demander plus à sa meilleure amie.

Même si pour le coup, elle ne savait pas du tout ce qu’elle allait pouvoir faire. Eponine lui demanda d’ailleurs ce qu’elle comptait faire, elle n’avait aucune réponse à apporter à sa meilleure amie. Elle ne savait pas ce qu’il valait mieux de faire en de telles situations. Lena avait souvent entendu parler de créature qui s’étaient retrouvés dans le collimateur des Hellsing, c’était un peu une histoire qu’on racontait aux enfants créatures à la place de celle parlant du grand méchant loup qu’on racontait aux enfants humains. Mais qu’est-ce qu’elle devait faire pour autant ? Aucune idée. En dehors du fait de se faire plus discrète, forcément. Ce qui n’était pas forcément agréable, mais en même temps elle n’allait pas avoir le choix.

« Je ne sais pas trop. » Dit-elle honnêtement, parce qu’elle ne se voyait pas mentir à Eponine. Ça serait simple, en un sens, de se contenter de lui affirmer qu’elle avait la situation bien en main et qu’elle ne devait définitivement pas s’inquiéter. Mais vraiment, la jeune femme ne se voyait pas mentir à son amie. Elle s’était promise de ne plus jamais mentir, à partir du moment où elle lui avait avoué qu’elle était une sirène. Donc, elle n’allait pas lui mentir, vraiment pas. « Je pense que je vais commencer par me faire un peu discrète. » C’était un bon début, sans doute. « Et après on verra bien. Avec un peu de chance, ils vont finir par m’oublier. »

Bon, d’accord, elle ne pouvait pas être crédible pour le coup. Parce qu’il y avait peu de chance que le copain de sa meilleure amie oublie justement qu’elle avait une meilleure amie sirène. Mais bon, l’espoir faisait vivre non ? Pour commencer, se faire discrète et après elle verrait bien. De toute façon, elle ne savait pas du tout quoi faire.
Code by Gwenn

_________________
Les belles actions sont un peu comme les sirènes: il ne faut voir ni les fins des unes ni les queues des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eponine Hayes
Messages : 761

Message#Sujet: Re: Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer. [pv Lena :33]   Mar 24 Juil - 19:08


Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer.
P

onine approuva d'un hochement de tête quand sa meilleure amie affirma qu'elle allait se montrer plus discrète. La discrétion, le fait de se faire toute petite, la jeune femme savait pertinemment que ce n'était pas dans le tempérament de la sirène, et elle déplorait qu'elle ait besoin de faire ce genre de chose, mais en même temps, pour sa sécurité (et pour qu'elle reste en vie, tout simplement), ce semblait définitivement être la meilleure chose à faire). Evidemment, il n'y avait aucune chance pour que cela suffise, mais ce serait un début. Et ensuite ? Ensuite, elle n'en savait rien, mais en tout cas, elle ne se sentait pas du tout à l'aise, en cet instant. La jeune femme aussi aimerait que les Hellsing oublient Lena, qu'ils décident de ne pas s'intéresser à elle, mais elle n'y croyait pas vraiment... A force de les côtoyer, elle commençait à les connaître, tout de même. Quand ils verrouillaient une cible, ils ne la lâchaient pas d'une semelle... et le résultat... était ce qu'il était. Cette nouvelle serra le coeur de Ponine. S'il devait arriver quoi que ce soit à sa meilleure amie par la faute des Hellsing, elle ne s'en remettrait jamais. Elle se sentait prise entre deux feux, et c'était le sentiment le plus désagréable que l'on puisse imaginer. En tout cas n'avait-elle jamais rien envisagé de si douloureux depuis qu'elle avait cru perdre Aaron pour toujours.

-Je vais tout faire pour détourner leur attention,
promit la jeune femme avec le plus grand sérieux. Ce qui était vrai. Elle s'en voulait d'agir de la sorte par rapport à la famille qui l'avait accueillie à bras ouverts, mais elle n'avait pas le choix : la vie de Lena était en jeu. Est-ce qu'elle permettrait, à elle seule, de faire oublier la jeune femme aux chasseurs ? Elle doutait fort d'avoir ce pouvoir, mais elle comptait bien faire tout son possible pour parvenir à ses fins qui qu'il en soit. Lena... je suis vraiment désolée.

Certes, en soi, elle n'avait rien fait, elle faisait même plus pour elle que contre elle, en réalité, puisqu'elle l'avertissait... Elle ne l'avait pas dénoncée, elle avait protégé son secret jusqu'au bout et feint l'ignorance quand Aaron avait décidé de la mettre en garde... mais elle se sentait coupable malgré tout. Parce que tout ce qui concernait les Hellsing la concernait, à présent, et donc, quand il se passait une chose pareille, elle ne pouvait s'empêcher de se dire qu'elle pactisait avec l'ennemie, et que Lena devrait tout bonnement se détourner d'elle. Pourquoi fallait-il que son coeur soit si contradictoire, n'étant capable que d'aimer ce qu'elle devrai normalement détester quoi qu'il advienne ?



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lena Jenkins
Messages : 378

Message#Sujet: Re: Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer. [pv Lena :33]   Mar 25 Sep - 16:46

Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer.
Lena n’avait pas vraiment de plan précis en tête, alors qu’elle aurait peut-être dû prévoir le coup. Après tout, quand on était une créature, on savait qu’à un moment donné, c’était possible d’être dans le collimateur des Hellsing. Le but en fait était de ne pas l’être du tout, forcément mais ça pouvait arriver. Et donc, on devrait sûrement avoir une solution de repli. Mais ce n’était pas son cas, elle ne savait donc pas clairement ce qu’elle allait faire, même si c’était évident qu’elle allait commencer par se montrer discrète. Au moins ça, ça serait déjà une bonne chose en effet. Eponine précisa qu’elle allait tout faire pour détourner l’attention de la famille des chasseurs et Lena lui adressa un regard reconnaissant. Eponine n’avait pas réellement besoin de faire ça pour elle en réalité, surtout qu’elle cherchait quand même à s’intégrer à cette famille. La sirène peinait toujours à comprendre ce que sa meilleure amie pouvait bien trouver au cadet des Hellsing (non parce que clairement, l’aîné était quand même beaucoup plus séduisant), mais elle savait aussi qu’elle était vraiment amoureuse donc… bah, elle la laissait faire comme elle le voulait. Elle aurait préféré qu’elle tombe amoureuse d’une autre personne, mais elle n’allait pas le lui reprocher non plus. Et au final, elle ne pouvait pas nier que ça l’aidait pour le coup. Parce que Eponine la tenait au courant de sa situation, toutes les créatures n’avaient pas cette chance.

« Tu n’as pas à être désolée. » Lui répondit-elle sérieuse quand Eponine s’excusa, posant une main sur son bras. « Tu n’as rien fait, c’est de ma faute tout ça. » Parce qu’elle avait joué avec le feu en utilisant ses pouvoirs à tort et à travers, parce qu’elle avait eu une vie un peu trop voyante. Ses parents l’avaient mise en garde après tout, d’être plus discrète à cause des Hellsing. Mais elle n’en avait fait qu’à sa tête. D’ailleurs, elle n’avait pas pu s’empêcher d’utiliser ses pouvoirs sur cette famille. « Tu sais, j’ai plus d’un tour dans mon sac, je n’ai pas l’intention de me laisser cuire à la broche tel un vulgaire poisson ! » Bon, elle se montrait sereine devant Eponine, mais elle ne l’était pas tant que cela non plus. Elle espérait simplement rassurer sa meilleure amie, parce qu’elle n’avait aucune envie qu’elle s’inquiète de trop. Elle ne savait pas exactement comment elle allait s’en sortir et ça l’agaçait un peu de devoir se montrer discrète, mais ce n’était pas comme si elle avait le choix. Et Lena n’avait aucune envie que Eponine se pourrisse la vie pour ça. « Tout ira bien Ponine ! »

Bon, elle insistait peut-être un peu trop pour être pleinement crédible, mais tant pis. La seule chose qu’elle voulait pour le moment, c’était que sa meilleure amie ne se sente pas coupable. Pour le reste, elle verrait plus tard. Ce n’était pas comme si elle pouvait revenir en arrière de toute façon.
Code by Gwenn

_________________
Les belles actions sont un peu comme les sirènes: il ne faut voir ni les fins des unes ni les queues des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eponine Hayes
Messages : 761

Message#Sujet: Re: Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer. [pv Lena :33]   Mar 25 Sep - 21:08


Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer.
P

onine ferait ce qu'elle pourrait, oui, pour détourner l'attention des Hellsing, mais elle ne pouvait pas se leurrer non plus, elle savait très bien que ça ne suffirait pas forcément, et qu'elle ne pourrait pas être constamment sur leur dos pour s'assurer que rien n'arrive à sa meilleure amie. Qui plus est, Aaron savait que Ponine était proche de Lena, il se douterait peut-être du fait qu'elle cherchait à la protéger... Elle ferait tout son possible en tout cas, mais ça ne l'empêcherait clairement pas de s'en vouloir, bien au contraire. Lena avait beau affirmer qu'elle n'y était pour rien, la jeune femme ne parvenait pas à en être si sûr. Aaron ne se serait peut-être pas intéressé à elle s'il ne l'avait pas su proche d'elle, qui sait ? Bien sûr, elle se faisait certainement des films, mais dans la situation où elle se trouvait, elle avait bien du mal à ne pas s'excuser. Ne serait-ce qu'en décidant de rester quoi qu'il advienne avec Aaron, et en vivant auprès des Hellsing, il était assez évident qu'elle prenait quelque part son parti. Et pourtant, s'il devait arriver quoi que ce soit à Lena, il était évidemnt qu'elle s'en voudrait éternellement, elle serait tout bonnement incapable de ne pas se le reprocher.

-J'espère...
, répondit Ponine, la voix tremblante, qui ne parvenait absolument pas à se montrer aussi confiante que Lena... qui ne l'était peut-être pas tant, d'ailleurs, en dépit de ce qu'elle voulait bien affirmer. Lena était sa meilleure amie, sa seule amie, même, on peut dire.

Elle tenait à elle comme à la prunelle de ses yeux et elle la voyait s'enfoncer sans savoir quoi faire pour l'empêcher. Ce n'était vraiment pas facile à vivre, bien loin de là. Et pourtant, elle n'était pas à plaindre, bien sûr. C'était Lena qui avait tout à perdre dans l'affaire, et elle ne l'oubliait bien évidemment pas. Elle aimerait pouvoir avoir l'assurance pleine et entière que son amie s'en sortirait bel et bien, et qu'elle n'avait absolument rien à craindre. Mais évidemment, rien ne pouvait être aussi sûr ni aussi simple. Dorénavant, pas la force des choses, Lena vivrait dans la plus totale des certitudes, et il n'y avait rien de concret que la jeune femme puisse y faire.

-Tu as un endroit... où te cacher ?


Il était évident qu'elle ne pouvait pas rentrer chez elle. A l'heure actuelle, ce serait totalement suicidaire que d'agir de cette façon. Il fallait qu'elle se réfugie où on n'aurait pas l'idée de la chercher, où elle serait à l'abri de la vindicte des chasseurs, qui n'abandonnaient jamais leur cible si facilement, même s'il était possible de leur donner du fil à retordre.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lena Jenkins
Messages : 378

Message#Sujet: Re: Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer. [pv Lena :33]   Mar 4 Déc - 14:49

Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer.
Quand Eponine prononça ce « j’espère », Lena entendait bien les tremblements dans la voix de sa meilleure amie. Elle n’était pas confiante du tout, sans que la sirène ne soit réellement étonnée. Et en même temps, elle ne pouvait que la comprendre, parce que de son côté, la sirène n’était pas non plus entièrement sereine. Elle prenait sur elle, elle se montrait la plus confiante possible pour ne pas trop inquiéter Eponine, mais ce n’était pas si simple. Et forcément, ça ne marchait pas réellement. Lena n’avait aucune envie que Ponine s’inquiète, parce qu’elle ne voulait pas qu’elle se fasse de souci. Elle avait autre chose à faire que de se préoccuper d’elle. Bon, elle se doutait bien que Eponine n’allait pas pouvoir le faire, qu’elle n’allait pas arriver à se préoccuper d’autres choses que d’elle, mais elle espérait quand même qu’elle n’allait pas trop se prendre la tête.

Parce que Lena avait besoin que sa meilleure amie soit bien dans ses chaussures, qu’elle ne soit pas en panique, pour ne pas céder à la panique de son côté. Même si ce n’était pas évident, franchement Lena n’était pas sereine. Elle ne savait pas exactement comment elle allait faire, comment elle allait s’en sortir, mais le plus important quand même c’était que sa meilleure amie ne se prenne pas trop la tête.

« Eh bien… je peux toujours essayer d’aller passer un peu de temps chez d’anciennes conquêtes. » Parce que mine de rien, elle connaissait quand même pas mal de monde et ses pouvoirs pouvaient lui permettre de convaincre n’importe qui. Ça n’était pas vraiment une situation d’avenir, mais ça pouvait quand même la dépanner quelques jours. Elle ne put s’empêcher de penser à Aurore également, mais elle n’avait pas spécialement envie de trainer la sirène dans ses ennuis. Elle avait suffisamment de soupçons sur elle. « Et dans tous les cas, si je ne trouve pas… j’irais dans le lac. »

Elle n’aimait pas spécialement passer trop de temps dans le lac, même si c’était quand même un regain d’oxygène par moment. Mais Lena avait toujours été plus à l’aise sur ses jambes, sans aucun doute parce qu’elle savait parfaitement s’en servir. Le fait que ses deux parents vivent comme des humains devaient sans doute jouer sur le fait qu’elle avait toujours préféré vivre en dehors de l’eau. Mais si elle n’avait pas le choix, elle avait conscience qu’elle pouvait se cacher un moment dans le lac. Ça ne poserait pas de souci en soit, ça allait simplement être moins agréable à vivre. Alors que si elle pouvait aller s’installer chez une conquête, Lena savait bien qu’elle allait pouvoir joindre l’utile à l’agréable. En tout cas, elle souhaitait vraiment que Eponine ne se fasse pas de souci et qu’elle ne se préoccupe pas de tout cela, elle gérait de son côté. Puisqu’elle était plus proche que jamais des Hellsing, autant qu’elle évite de s’attirer des ennuis.
Code by Gwenn

_________________
Les belles actions sont un peu comme les sirènes: il ne faut voir ni les fins des unes ni les queues des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eponine Hayes
Messages : 761

Message#Sujet: Re: Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer. [pv Lena :33]   Mar 4 Déc - 19:54


Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer.
L

a jeune femme grimaça quand sa meilleure amie suggéra qu'elle se rendrait chez d'anciennes conquêtes le temps de se cacher... c'était une idée qui était loin de lui plaire. Dans une situation comme celle-ci, la jeune femme aurait définitivement voulu que Lena connaisse le bonheur d'être en couple. Elle ne voulait pas jouer les condescendantes sous prétexte qu'elle-même avait trouvé l'amour, c'était une attitude qu'elle détestait par-dessus tout chez autrui... mais c'est un fait que ça l'aurait rassurée de savoir qu'elle avait, dans cette épreuve, une personne sur laquelle elle pouvait compter à cent pour cent et sans l'ombre de la moindre réserve. Elle savait qu'en temps normal, c'est sûr elle qu'elle aurait compté en ce genre de circonstances, et elle s'en voulait d'autant plus de ne pas être à même de lui apporter le soutien qu'elle méritait : certes, elle la prévenait, et elle se chargerait de maintenir autant qu'elle le pourrait les Hellsing à l'écart de la moindre piste la concernant, mais c'était une idée qui ne lui plaisait véritablement pas, au bout du compte. Tout comme elle n'aimait pas l'idée qu'elle se réfugie chez d'anciens amants. Ses préjugés parlaient très certainement pour elle, mais elle ne ferait confiance à aucun de ces hommes... même si la jeune sirène disposait certainement des armes nécessaires pour ne rien risquer.. ne serait-ce que parce qu'elle était une sirène, justement, ce qui signifiait qu'elle pouvait sans mal se servir de ses pouvoirs pour s'assurer leur docilité et leur discrétion... mais quand bien même, ça lui déplaisait, profondément.

Mais sans doute moins, ceci dit, que l'idée qu'elle aille se réfugier au fond du lac. Grâce à Aaron et toutes les connaissances qu'il avait partagé avec elle, elle savait que certaines sirènes et certains ondins rechignaient à gagner la terre ferme et vivaient presque en parfaite autonomie dans les eaux sombres du lac, mais cette idée lui donnait des frissons, et elle n'avait pas la moindre envie que sa meilleure amie soit réduite à une extrémité telle que celle-ci. Non, l'idée la révulsait même totalement.

-J'aime pas ça,
avoua Eponine d'un ton qui en disait long sur son inquiétude.

Bon, elle le savait, elle jouait mal son rôle, ce n'était pas à elle d'être inquiète ou de s'angoisser, son rôle devrait plutôt être de rassurer sa meilleure amie, mais elle avait peine à se comporter comme elle le devrait, même si elle savait pertinemment que c'était un grand tort de sa part... Elle n'agissait pas comme elle le devait, mais aucune solution ne lui venait à l'esprit, rien d'autre que des infinies inquiétudes.

-En tout cas, je te couvrirai, quoi que tu décides, tu peux compter sur moi.

Et Ponine ne voulait surtout pas que Lena en doute.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lena Jenkins
Messages : 378

Message#Sujet: Re: Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer. [pv Lena :33]   Jeu 7 Fév - 13:08

Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer.
Lena avait clairement conscience que son amie n’allait pas forcément apprécier d’entendre ce qu’elle disait, mais en même temps la jeune femme ne pouvait pas répondre autre chose. Eponine se faisait du souci, c’était évident et la jeune femme ne pouvait pas nier qu’il avait conscience qu’elle était dans une situation complexe. Être dans le collimateur des Hellsing, ça n’avait clairement rien de plaisant et Lena ne savait pas encore exactement comment elle allait s’en sortir. Pour le moment, elle découvrait à peine qu’elle était devenue la cible du petit ami de sa meilleure amie, donc elle devait réfléchir un peu posément à la situation, à ce qu’elle allait faire. Eponine avait besoin d’être rassurée, et elle savait bien que c’était parce qu’elle tenait à elle. Et ça lui faisait du bien, vraiment, parce qu’elle savait que Eponine la soutenait.

Pour le coup, elle devait reconnaitre que c’était une chance que sa meilleure amie ait décidé de s’enticher d’un Hellsing, parce qu’elle était au courant de la situation avant de se retrouver dans une position délicate. Elle avait la chance de pouvoir quand même se cacher, de pouvoir faire quelque chose pour ne pas trop se faire remarquer (même si c’était difficile pour elle de ne plus se faire remarquer). Et même si cela devait la conduire dans le lac, même si elle n’y tenait pas vraiment. Et Eponine n’aimait pas ça non plus, visiblement.

« Je sais que je peux compter sur toi. »
Répondit-elle dans un sourire, parce qu’elle n’avait aucune envie que sa meilleure amie doute une seule seconde de la confiance qu’elle lui portait. Évidemment que Lena pouvait compter sur Ponine, c’était la base. La sirène ne s’était pas toujours montrée très honnête avec son amie, elle lui avait caché sa nature pendant très longtemps alors qu’elle aurait du lui en parler dès le début. Mais en même temps, rien n’avait été un mensonge quant à l’affection qu’elles avaient l’une pour l’autre. « Mais ne fait rien qui t’apporte des ennuis d’accord ? »

Lena n’avait pas envie que Eponine décide de faire quelque chose qui puisse lui attirer les foudres de son copain et/ou de sa famille. Elle ne savait toujours pas ce que son amie trouvait à Aaron Hellsing, mais en même temps elle avait conscience qu’elle tenait énormément à lui, sinon elle ne serait pas avec lui tout simplement. Eponine n’était pas le genre de femme à s’attacher pour s’attacher, elle le faisait quand ça comptait vraiment pour elle. La sirène n’avait donc aucune envie qu’elle s’attire des soucis simplement parce qu’elle cherchait à la couvrir, à la protéger, même si forcément elle appréciait qu’elle le fasse. Elle en avait besoin, Lena se retrouvait dans une position inédite, sans trop savoir ce qu’elle allait devoir faire. Mais elle ne devait pas se laisser abattre, ce n’était pas comme ça qu’elle allait s’en sortir, si elle baissait les bras, c’était évident qu’elle n’allait pas s’en sortir.
Code by Gwenn

_________________
Les belles actions sont un peu comme les sirènes: il ne faut voir ni les fins des unes ni les queues des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eponine Hayes
Messages : 761

Message#Sujet: Re: Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer. [pv Lena :33]   Jeu 7 Fév - 17:47


Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer.
E

ponine afficha un très fin sourire quand sa meilleure amie savait qu'elle pouvait compter sur elle. C'était une chose que la jeune femme espérait vraiment pour sa part, qu'elle n'ait pas le sentiment d'être abandonnée par elle sous le prétexte qu'elle avait trouvé l'amour... et pas forcément en la bonne personne. Elle avait l'impression de perdre et de mettre en danger tous ses rares amis, dernièrement, parce qu'elle avait choisi de tomber amoureuse de ce que beaucoup considéreraient sans doute comme la mauvaise personne mais que Ponine ne pouvait que voir comme la bonne. Car elle était la seule, l'unique... D'abord Scott, maintenant Lena... Elle n'avait pas envie de tout gâcher. Elle avait envie d'aider son amie. Elle savait que si quoi que ce soit devait lui arriver, elle s'en tiendrait pour seule responsable et le vivrait exceptionnellement mal. C'était un cas de figure qu'elle ne pouvait pas supporter voir se produire, et donc, elle ferait tout ce qu'elle pouvait, tout ce qu'elle devait pour aider Lena, pour que cette dernière puisse vivre encore longtemps sans cette ignoble épée de Damoclès pour peser au-dessus de sa tête, terrible et menaçante.

Alors oui, elle allait sans doute devoir se mettre en danger, ne serait-ce qu'un peu, pour pouvoir aider convenablement sa meilleure amie. Dès l'instant où elle mentirait à Aaron et au reste des Hellsing, où elle conduirait les chasseurs sur de fausses pistes, où elle ferait croire être de leur côté tout en défendant celui de son amie, et donc les trahirait, elle se mettait forcément en danger. Mais c'était un danger nécessaire, et c'était la moindre des choses. Au bout du compte, celle qui courait le plus de risques, ici et maintenant, c'était la sirène, et il était donc parfaitement normal que l'attention de la jeune femme se focalise avant tout sur son amie. Elle saurait se défendre et se protéger... autant de penser qu'elle n'avait pas l'intention d'articuler à voix haute de peur d'inquiéter plus encore Lena. Cette dernière n'avait clairement pas besoin de cela à l'heure actuelle. Ponine voulait juste que Lena se sente soutenue, pas qu'elle puisse appréhender de faire du mal à sa meilleure amie, ce serait apporter des considérations négatives à une situation déjà complexe et dangereuse, ça n'aurait ni intérêt ni sens, tout simplement.

-C'est promis,
répondit-elle donc dans un fin sourire qui se voulait gage de sa sincérité, pas si manifeste que ça.

Elle n'avait pas envie de mentir à tout bout de champ à l'adresse des seules personnes qui lui étaient chères, mais aux yeux de la jeune femme, ce n'était jamais qu'un pieux mensonge, et que Lena saurait bien vite lui pardonner le cas échéant, puisqu'elle ne le faisait jamais que dans son intérêt.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer. [pv Lena :33]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les menaces ne sont que des armes offertes à celui qu'on vient menacer. [pv Lena :33]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Instruction Technique Armes de Poing
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» L'explosion demographique, une bombe a retardement
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» de L'insécurité en Haiti ou Insécurité provoquée ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Lac :: Port-