Partagez | 
 

 Bien des loups sont en habits d'hommes. [pv Gwenn <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Arthur Lowell
Messages : 356

Message#Sujet: Bien des loups sont en habits d'hommes. [pv Gwenn <33]   Sam 29 Sep - 19:03


Bien des loups sont en habits d'hommes.
D

epuis le sinistre épisode durant lequel Arthur avait retrouvé Gwenn (et la maison) sens dessus dessous après ce que Wellan lui avait fait subir, Arthur était aux petits soins pour Gwenn. Oh, il l'était déjà auparavant... mais là, après avoir manqué au rôle qu'il s'était donné de la protéger, il comptait bien se rattraper au maximum, il avait bien l'intention de ne jamais laisser à cette occasion la possibilité d'être réitérée. Il voulait être présent autant que possible pour elle, quoi qu'il advienne. Au point que pour elle, il mettait un peu de côté son combat contre le Sorcier. Pas totalement non plus, bien sûr, il en serait parfaitement incapable, c'est certain. Mais il avait bien conscience d'y avoir consacré trop de temps et d'énergie et d'avoir peut-être négligé Gwenn pour la peine, Gwenn qu'il aimait plus que tout au monde et qui méritait qu'il veille sur elle. Alors il rentrait plus tôt de la bibliothèque chaque fois qu'il le pouvait. Quant aux réunions, l'avantage, c'est qu'elle y participait à présent, même si ça ne le rassurait pas forcément non plus. Il savourait tous les moments simples et agréables qu'il pouvait passer avec elle, comme ce soir-là, où ils ne faisaient rien de vraiment spécial, mais qui restait une très bonne soirée, puisqu'ils étaient tous les deux ensemble. Une soirée qui promettait d'être douce, agréable, et rien d'autre. Enfin... normalement... Mais rien ne devait se passer comme prévu. Arthur se sentit envahi d'un frisson... Une sensation beaucoup trop familière et effrayante était en train de l'étreindre. Non... Ce n'était pas possible... ça ne pouvait pas arriver, pas maintenant... Pourtant, tous les signes étaient là et il ne pouvait pas prétendre les ignorer. Seulement, il avait beau savoir sans vouloir y croire, il ne savait pas comment réagir tant c'était... inattendu. Il lâcha d'un geste le livre qu'il tenait à la main.

-Gwenn... Il faut que tu quittes la maison, tout de suite.


Elle n'allait pas comprendre, mais il ne parvenait pas à lui expliquer. Il éprouvait tous les sentiments qui précédaient ses transformations. Sauf que ce n'était pas la pleine lune (le couple était bien assez vigilant pour en avoir totalement conscience), et qu'il n'y avait aucune raison pour que cette situation se présente ici et maintenant. Et pourtant, pourtant, il sentait sa part animale prendre le pas sur sa part humaine. Ses sens s'aiguisaient, son corps se modifiait, processus douloureux à en crever... Il devenait un loup, bientôt, il perdrait toute conscience de qui il était, et alors... qui sait quel mal elle pourrait faire à la femme qu'il aimait. Il ne s'en remettrait jamais si cela devait arriver... Mais qu'est-ce qui était en train de se passer ? Ca ne devrait pas se produire... mais c'était en train d'arriver, et la situation était devenue totalement incontrôlable.







code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Gwenn Le Clearc'h
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 865

Message#Sujet: Re: Bien des loups sont en habits d'hommes. [pv Gwenn <33]   Jeu 1 Nov - 16:15

Bien des loups sont en habits d'hommes.
Depuis ce qui s’était passé avec Wellan, Gwenn savait bien que Arthur faisait tout son possible pour être encore plus à ses petits soins. Il n’avait normalement pas besoin de le faire, parce qu’il était déjà parfait avec elle et en un sens, la lycane ne pouvait pas s’empêcher de s’en vouloir un peu de l’inquiéter à ce point. Gwenn n’avait pas besoin que Arthur en fasse plus que ce qu’il faisait déjà, il était tout bonnement parfait et elle ne réclamait pas à ce qu’il rentre plus tôt dans le but d’être là pour elle. Mais en même temps, elle n’allait pas nier le fait que ça lui plaisait quand même qu’il soit là. Depuis qu’elle participait à son combat contre le Sorcier, le couple parvenait à se voir plus qu’avant et c’était une très bonne chose. Et dès que Gwenn pouvait passer du temps avec son petit ami, elle était juste heureuse. Et c’était un sentiment rare. Elle avait eu peur que ce que Wellan avait fait gâche tout (pour changer, il avait un don incroyable pour gâcher sa vie), mais non… elle était quand même heureuse. Elle n’était pas toujours au meilleur de sa forme et elle craignait souvent de croiser la route du lycan, mais elle était quand même heureuse et elle parvenait à profiter du bonheur de la vie. Arthur en était pour beaucoup, elle se sentait si bien depuis qu’ils étaient ensemble.

Ce soir-là, ils n’avaient rien prévu de spécial, en dehors de passer unes soirées tranquilles. Arthur avait sorti un livre à lire et Gwenn, elle avait bien un livre dans ses mains, mais elle ne parvenait pas réellement à se concentrer suffisamment pour le lire. Elle se contentait juste de profiter pleinement de la soirée, tranquillement, profiter du calme, de l’apaisement, de la présence de son petit ami. Qui d’un coup lâcha le livre qu’il avait en main. Gwenn sursauta, se tournant vers lui, sans comprendre. Et elle fut encore plus surprise d’entendre Arthur l’ordonner de quitter la maison, sur le champ. Quoi ? Qu’est-ce qu’il lui prenait ? Elle avait l’intention de lui poser la question, de l’interroger, mais elle comprit. Elle ne savait toujours pas comment c’était possible, mais elle comprit, il était en train de se transformer. Ce n’était évidemment pas normal, ils étaient bien placés pour connaître les dates des pleines lunes et ce n’était pas ce soir-là. Surtout que de son côté, la jeune femme ne ressentait aucun effet. Mais il n’y avait pas de doute à avoir, il était en train de se transformer, la jeune femme voyait le corps de son petit ami se transformer. D’ordinaire, ils subissaient l’épreuves ensemble et Gwenn ne se rendait pas forcément autant compte de ce que ça donnait d’un œil extérieur, elle avait tellement mal pour Arthur. Elle avait envie de l’aider, de le soulager sauf que… elle ne savait que trop bien ce qui allait arriver. Gwenn se dirigea rapidement vers la porte d’entrée, prête à l’ouvrir afin de quitter la maison mais elle pensa soudainement à ceux qui se trouvaient dehors. Si Arthur sortait de la maison… elle n’osait pas imaginer le carnage qu’il allait y avoir, les blessés, mais aussi le risque qu’on s’en prenne à lui. Si les Hellsing agissait pour tuer le loup-garou dans le village, elle ne pouvait pas laisser faire ça. Alors à la place, elle verrouilla la porte, elle profita du fait que Arthur se transformait toujours pour la bloquer avec la table ne sachant pas vraiment si ça allait être efficace et le cœur battant elle tenta de trouver un endroit pour se cacher.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Arthur Lowell
Messages : 356

Message#Sujet: Re: Bien des loups sont en habits d'hommes. [pv Gwenn <33]   Jeu 1 Nov - 16:55


Bien des loups sont en habits d'hommes.
C

hacune des transformations d'Arthur s'accompagnait d'une angoisse certaine, parce qu'il savait que toute une nuit durant, il n'allait plus être que l'ombre de lui-même, une ombre féroce et violente, sanguinaire, qui ne se priverait pas d'anéantir toute âme vivante et respirante qui croiserait sa route. Mais à force, il devait tout de même avouer qu'il en avait fait quelque part une habitude, pas une habitude agréable, mais il fallait bien, à force de transformations, s'habituer à sa conditions et aux sentiments qui l'accompagnaient. Seulement, là, ce n'était pas une simple crainte coutumière qui accompagnait sa transformation, c'était une angoisse immense, qui le prenait au coeur et à la gorge. Gwenn était juste à côté, et ne semblait pas proche de se transformer pour sa part. Et s'il lui faisait du mal ? S'il faisait du mal à d'autres ? Si cette transformation étrange devait être la dernière ? Si il ne réussissait plus jamais à reprendre forme humaine. Toutes ces pensées se bousculaient dans son esprit tandis qu'il avait au moins le soulagement de voir sa petite amie prendre la fuite. Puis les pensées s'éclipsèrent, et il y eut la douleur, ce tiraillement brutal, déchirant, celui de l'homme qui se métamorphose. Et finalement, les dernières bribes de conscience qui lui restaient disparurent, dévorées par l'autre qui n'avait dorénavant plus qu'une pensée, pour sa part.

La bête, féroce, affamée, demandait à être nourrie. Et son flair au-delà de la moyenne avait senti l'odeur alléchante d'une humaine au fumet aussi apétissant que... familier... comme un plat que l'on aurait déjà savouré des centaines de fois, toujours avec le même contentement. La créature, désireuse de se ruer sur ce festin providentiel, se précipita, par l'odeur alléché, mais alors qu'il courait en direction de la porte, celle-ci ne céda pas tout de suite sous ses assauts. Ses pattes désireuses grattaient le bois. La bête hurlait, grognait, impatiente, puis, à force d'efforts, elle parvint à forcer la sortie, la porte se brisa sous son poids, et il put savourer plus pleinement encore ce fumet plaisant et délicat qui lui donnait envie de mordre à pleines dents dans la chair tendre de laquelle il émanait. Quand il fit le tour de la pièce, museau en l'air, il ne restait plus rien d'Arthur. Celui qui, plus tôt, conjurait Gwenn de fuir le plus loin possible cherchait à présent désespérément sa présence, et ses intentions n'avaient rien de louables, moins encore de bonnes. Finalement, il crut percevoir du mouvement et se précipita. Elle était là, il le savait, et il s'en faudrait de peu pour qu'elle soit à sa merci. Il était impatient, il avait le sentiment de n'avoir pu libérer tant de rage depuis beaucoup trop longtemps, comme s'il sortait d'un jeûne de plusieurs années. Dont il se libérait enfin.








code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Gwenn Le Clearc'h
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 865

Message#Sujet: Re: Bien des loups sont en habits d'hommes. [pv Gwenn <33]   Lun 7 Jan - 22:35

Bien des loups sont en habits d'hommes.
Gwenn avait essayé de bloquer la route du loup-garou, au moins le temps qu’elle puisse savoir exactement ce qu’elle pouvait faire… mais, elle n’eut pas réellement de répit au final. Parce qu’il ne fallut pas très longtemps pour que la porte cède sous le poids de Arthur, si on pouvait encore l’appeler Arthur bien évidemment. La jeune femme savait bien que son petit ami n’était pas le même quand il devait un loup-garou, tout comme elle perdait pleinement son esprit quand elle se transformait. Elle avait parfaitement conscience que son petit ami ne pouvait donc pas se contrôler, qu’il n’allait pas le faire et donc… eh bien, qu’il risquait de lui faire du mal, si ce n’était se faire du mal. Elle ne pouvait donc pas réellement considérer ce loup-garou comme son petit ami, mais en même temps… elle savait que c’était Arthur sous cette masse de poil.

La jeune femme avait trouvé une cachette, du moins l’espérait-elle, elle écoutait le moindre bruit que le lycan faisait dans la maison, en espérant grandement qu’il ne décide pas de sortir. Ce n’était pas le moment, c’était une journée pleine, ils étaient au village. Si Arthur décidait de sortir, il risquait de vendre son secret, et les Hellsing n’aurait aucun souci à le retrouver et lui faire du mal. La jeune femme avait bien trop de mauvais souvenir avec les Hellsing pour avoir envie que son petit ami ait à faire à eux. Parce que même si elle savait bien que ce n’était pas vraiment Arthur sous ses yeux, que s’il la trouvait il allait sans aucun doute la tuer, elle ne pouvait pas s’empêcher de penser à lui, de vouloir le protéger. Faites qu’il ne sorte pas de la maison…

Mais en attendant, la jeune femme se retrouvait dans cette maison avec un lycan fou de rage, la cherchant. Elle le savait, elle l’entendait. Elle l’entendait humer son odeur dans la pièce. Elle était cachait, son cœur était en train de battre comme jamais il n’avait battu déjà, elle avait le sentiment qu’il allait simplement exploser dans sa poitrine. Elle tentait tant bien que mal de ne pas respirer trop fort, ce qui n’aidait pas son cœur à se calmer, elle craignait qu’il l’entende. Ce qui était le cas, surement parce qu’à un moment donné, elle l’entendit fondre sur elle.

Gwenn ne put se retenir de crier, alors qu’elle quittait sa cachette avant qu’il ne fonce complètement sur elle, dans le but de tenter de trouver une autre cachette, se doutant que ça n’allait pas être évident. Elle s’approcha de la cuisine, ouvrit un des placards dans le but de récupérer un couteau… ce n’était pas du tout plaisant comme idée, mais elle se disait qu’elle pourrait peut-être se protéger un peu. Sans avoir aucune envie de blesser Arthur. Mais forcément, elle se retrouva plus ou moins face à face avec le loup-garou.

« Arthur je t’en prie, je sais que tu es toujours là ! » Elle hurlait plus qu’elle ne parlait sans doute, mais la peur et l’angoisse l’empêchait de rester calme.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Arthur Lowell
Messages : 356

Message#Sujet: Re: Bien des loups sont en habits d'hommes. [pv Gwenn <33]   Mar 8 Jan - 17:40


Bien des loups sont en habits d'hommes.
D

ans l'état de rage et d'inconscience totale où se trouvait Arthur, il était bien incapable de réaliser quoi que ce soit de la situation, il n'avait pas plus conscience du danger qu'il représentait pour la femme qu'il aimait que de celui qu'il représentait également pour lui même tandis qu'il s'acharnait sur une humaine (qui ne l'était pas tant en réalité, mais pour cette fois, leur transformation n'avait pas lieu en même temps) armée. Certes, ce n'était pas forcément un couteau qui pourrait complètement l'arrêter (le blesser seulement sans doute, mais tout de même) et il y avait plus de chances qu'il fasse du mal à Gwenn que l'inverse. Mais comment voulez-vous qu'il réfléchisse de la sorte ? Tout ce qu'il sentait, lui, c'était le fumet irrésistible de la chair fraîche, l'envie de plus en plus prégnante de planter ces crocs dans la chair apétissante de cette humaine. Fou, affamé, il ouvrit grand la gueule quand l'humaine parla.

Et la voix éveilla en lui comme une étincelle de conscience qui bloqua directement Arthur dans son geste. S'il n'y avait rien qui subsistait du bibliothécaire quelques instants plus tard, ce n'était plus le cas maintenant. Ce fut fugace, mais l'espace d'un instant,
Arthur prit conscience de qui il était, et surtout de ce qu'il était en train de faire. C'était difficile de se faire une idée réelle de la situation, car il ne se souvenait pas s'être transformé, mais il sentait que sa perception avait changé, qu'il n'était pas lui. Ce fut au prix d'un conflit intérieur de grande envergure qu'Arthur revint à la raison et retrouva forme humaine.

Debout face à une Gwenn paniquée, il était lui-même terrifié par ce qui venait de se passer tandis que, à nouveau pleinement conscient, il réalisait la situation dans son ensemble : il s'était transformé, il avait attaqué Gwenn. S'il n'était pas parvenu à se retenir, s'il n'avait pas retrouvé la raison à temps, que se serait-il passé ? Impossible de le savoir, bien sûr, mais les pires scénarios défilaient dans la tête du lycan. Il recula de plusieurs pas, incapable, dans un premier temps, de dire ou de faire quoi que ce soit. Il avait peur, terriblement peur que la bête se manifeste de nouveau et de ne rien pouvoir y faire. Il n'avait pas le droit de faire souffrir à ce point sa petite amie. Comment avait-il seulement pu... ? D'accord, c'était le monstre, ce monstre qui faisait partie intégrante de lui, qui avait pleinement pris le contrôle alors, mais Arthur n'estimait pas pour autant que cela excuse quoi que ce soit, bien au contraire, même, et il était définitivement horrifié par ce qui venait de se passer.

-Je... je suis désolé, dit-il, complètement désemparé.









code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Gwenn Le Clearc'h
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 865

Message#Sujet: Re: Bien des loups sont en habits d'hommes. [pv Gwenn <33]   Dim 20 Jan - 13:29

Bien des loups sont en habits d'hommes.
Il s’approchait de plus en plus, la gueule ouverte et pendant une seconde, Gwenn crut réellement qu’il allait simplement la mordre, la déchiqueter. Cela faisait longtemps qu’elle ne s’était pas retrouvée en position de victime dans une situation de ce genre, d’habitude elle se retrouve à la même de Arthur en même temps. Et cette vision était vraiment particulière. Elle se rendait encore plus compte de ce qu’elle faisait quand elle se transformait, de ce dont elle était capable. Ce dont elle ne serait plus capable, si Arthur ne reprenait pas ses esprits. Elle ne faisait pas le poids, s’il l’attaquait, elle ne pourrait rien faire contre lui. Elle était coincée, elle ne pouvait rien faire…

Mais Arthur se stoppa finalement dans son mouvement et le cœur de Gwenn qui avait semblé s’arrêter alors que sa vie entière lui passait sous les yeux, s’emballa de nouveau. Gwenn ne quitta pas Arthur des yeux, alors qu’il semblait reprendre conscience de ce qui était arrivé, heureuse que sa voix ait pu l’aider dans ce cas. Si c’était bel et bien ses propos qui l’avaient ramené, elle ne pouvait pas non plus en être sûr. Petit à petit, Arthur revint à sa forme humaine et il semblait si… terrifié. Autant qu’elle avait pu l’être, clairement. La jeune femme osait à peine imaginer ce que son petit ami pouvait bien ressentir en cet instant précis. Elle le vit reculer de plusieurs pas, sans rien dire. Gwenn, encore tremblante, hésita une seconde avant de s’approcher de lui. Elle ne pouvait pas nier le fait qu’elle craignait qu’il se transforme de nouveau, elle n’avait aucune idée de ce qui s’était passé. Mais quand il prit la parole, affirmant être désolé, elle n’attendit pas plus longtemps pour se lever lâchant pour la première fois le couteau qu’elle avait encore eu dans la main, et s’approcher vivement de son petit ami afin de venir le serrer dans ses bras. Elle ne dit rien sur le coup, elle se contenta simplement de le serrer fortement dans ses bras, enfouissant son visage dans son cou. Il était de retour, il était là et tout ça était terminé maintenant.

« C’est fini… » Dit-elle d’une voix encore tremblante pas l’émotion. « C’est fini, tout va bien. »

Tout allait bien oui, même si clairement Gwenn ne savait pas du tout ce qui venait de se passer. Mais elle savait que c’était terminé, qu’ils allaient bien, que malgré la situation ils allaient bien tous les deux. Le choc était encore bien présent, mais ce n’était rien, rien en comparaison de ce qui aurait pu arriver. Gwenn ne voulait pas imaginer ce qu’il aurait pu lui arriver, ou même arriver à Arthur. S’il était sorti de la maison, les chasseurs auraient pu avoir vent de sa nature, ils auraient pu s’en prendre à lui et le lui enlever pour de bon comme ça arrivait bien trop souvent. Non, ça allait… ils allaient bien.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Arthur Lowell
Messages : 356

Message#Sujet: Re: Bien des loups sont en habits d'hommes. [pv Gwenn <33]   Dim 20 Jan - 13:53


Bien des loups sont en habits d'hommes.
A

rthur était totalement désorienté, désemparé... C'était toujours un sentiment douloureux et difficile, quand il ressortait d'une transformation... mais en règle générale, il savait que cette transformation allait avoir lieu, alors même s'il ressentait cette désagréable sensation de perte de contrôle de soi, ce sentiment d'être étranger à lui-même, il faisait en sorte qu'il n'y ait pas d'autre acteur en jeu. Là, il ne pouvait que penser à ce qui se serait passé s'il n'avait pas repris ses esprits à temps. Cela s'était joué à quelques minutes, voire secondes seulement, il en était convaincu, et cette pensée lui procurait une angoisse considérable. Il tremblait de tous ses membres et il osait à peine regarder sa petite amie dans les yeux. Il avait peur qu'au moindre mouvement, à la moindre parole, ilne redevienne cette bête horrible. Il eut presque envie de reculer quand Gwenn se serra dans ses bras... Et si, dans une telle situation, il ne parvenait plus à contrôler le loup... Là, Gwenn avait eu le temps de fuir (et encore), mais si elle s'était retrouvée dans ses bras, elle ne respirerait plus à l'heure qu'il est... Il ne savait vraiment pas quoi penser de tout ça. Il voulait d'un côté lui demander de s'éloigner, pour être sûr de ne plus lui faire de mal... et d'un autre, son étreinte lui faisait beaucoup trop de bien. Il avait besoin de la sentir contre lui... Bizarrement, quand elle était dans ses bras, il avait le sentiment que rien de grave ne pouvait lui arriver, leur arriver. Alors même que les circonstances lui avaient prouvé l'exact contraire.

C'est fini, lui disait-elle dans l'intention de le rassurer, mais il ne parvenait pas à y croire. Oui, c'était fini pour l'instant, mais pour combien de temps cela durerait-il ? Il n'en savait rien, et c'était ce qui lui faisait peur. Il ne savait pas expliquer ce qui lui était arrivé exactement. Il avait été calme, il n'y avait rien eu de spécial à signaler, il n'était pas en proie à quelque émotion négative, et ça s'était pourtant produit. Il ne répondait plus de ses actes, il avait le sentiment de ne plus être le maître de lui-même, et ça l'angoissait réellement.

-Je comprends pas ce qui s'est passé...,
dit-il alors d'une voix faible. Même s'il se doutait qu'il n'avait pas besoin de prononcer ces mots à voix haute pour que Gwenn le sache, c'était évident qu'il ne comprenait pas. Qu'il ne comprenait rien. J'ai peur que ça se reproduise...

Et tant qu'il n'avait pas tiré au clair les raisons de sa transformation, il avait peur de se retrouver face à Gwenn si c'était pour la mettre en danger. S'il devait finir par lui faire du mal, ce serait une catastrophe.








code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Bien des loups sont en habits d'hommes. [pv Gwenn <33]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bien des loups sont en habits d'hommes. [pv Gwenn <33]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?
» Grim ▬ Quand les brebis enragent, elles sont pires que les loups. (end)
» Si tous les hommes sont pareil, il ne fallait pas tous les essayer (jordan)
» Les hommes sont comme les débris de verre, au loin ils brillent et de trop près ils blessent.
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Arthur Lowell-