Partagez
 

 Heureux qui détiennent la science infuse | Dean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heureux qui détiennent la science infuse | Dean Vampir10
Jean Carridge
Messages : 27

Heureux qui détiennent la science infuse | Dean Empty
Message#Sujet: Heureux qui détiennent la science infuse | Dean   Heureux qui détiennent la science infuse | Dean EmptyVen 3 Mai - 9:14


Heureux qui détiennent la science infuse
J

ean passe ses doigts sur la paroi rocheuse, avançant lentement, silencieusement, regard scrutateur. Ses mouvements étaient, la plupart du temps réduits aux minimums. Tel un corps, qui n’avait plus l’habitude de bouger ses articulations. Créature appartenant à l’obscurité, Jean n’avait pas besoin de lumière pour voir, et c’était dans le noir total qu’elle rôdait au sein de la grotte personnelle du leader des sorciers des grottes, du moins dans la partie laborantine. Tables d’observations, cages, divers instruments –qui pouvaient, elle le savait bien, être considérés comme des instruments de torture ; tout était à double tranchant- bocaux emplis d’éléments appartenant à divers espères… Animales, humains ou autres.

Ce n’était pas comme si Dean avait un seul laboratoire, mais c’était dans celui-là qu’elle avait décidé de l’attendre. Bien évidemment, Jean n’attendait pas, elle n’avait pas à attendre, elle était au-dessus de tout le monde (eh oui, elle était décidément la sagesse incarnée). Disons qu’elle était en repérage, en attendant pas qu’on réalise sa présence. De toute manière, il devait déjà savoir qu’elle était là. Le nombre de sortilèges qui entouraient ces grottes était impressionnant, et qu’ils autorisent Jean à y pénétrer ne signifiait pas qu’ils ne donnaient pas l’alerte. Elle était tolérée par les sorciers des grottes, même s’ils ne comprenaient pas qui elle était, ou plutôt ce qu’elle était. Ni ce qui la liait à Dean, ce lien indescriptible.

Dans tous les cas, ce ne devrait pas être surprise, qu’elle soit là, sans s’annoncer, sans être invitée. Il n’était pas rare, qu’elle décide de venir rôder dans ces grottes, tourner autour de ce sorcier pas comme les autres qu’elle avait connu presque toute sa vie. Vu grandir, vieillir, mûrir, avec une sorte de fascination. Elle avait vu passer d’innombrables êtres, humains ou non. L’existence de Dean n’était qu’un grain de poussière comparée aux siècles de Jean. Bientôt elle clignerait des yeux, et il ne serait plus qu’une carcasse rongée par les vers, selon la notion de temps des vampires. Mais pourtant, elle n’avait pas cessé de le fréquenter. Jean ne pensait plus avoir d’espoir pourtant elle attendait toujours inconsciemment qu’il lui annonce qu’il avait réussi à résoudre son problème.
A moins qu’elle apprécie simplement sa curiosité, et que quelqu’un reconnaisse sa vraie valeur.

Jean attrape un livre qui traînait, et commence à lire à haute voix les mots, du jargon scientifique dans un langage passé de mode, du vieux notre-terrois. Etudier la transformation du langage avec le temps était extrêmement intéressant, mais ce n’était pas ce qui préoccupait Dean, avec cet ouvrage.
Elle finit par s’asseoir sur la table en froid métal, sans se soucier du sang séché qui la tâchait encore. Continuant de réciter à haute voix le livre alors qu’elle l’avait laissé plus loin. Jean l’avait déjà lu, bien sûr. Et avec sa mémoire photographique, il n’y avait rien, ou presque, qu’elle oublie.

« Les changements d’état et leurs conséquences sur- …Tu as été fort occupé, Dean. » s’interrompt-elle en entendant le sorcier s’approcher de l’ouverture de la grotte, de sa voix trop jeune, emplie d’une arrogance vieille de plusieurs siècles. Elle pouvait le reconnaître, à sa démarche et l’odeur de son sang.
Jean lève les yeux vers le sorcier encore plongé dans le noir et penche la tête sur le côté. Elle ne parlait pas d’occupations comme la lecture, évidemment.

code by Mandy


_________________

Who wants to live forever anyway ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heureux qui détiennent la science infuse | Dean Sorcie10
Dean Appers
Messages : 268

Heureux qui détiennent la science infuse | Dean Empty
Message#Sujet: Re: Heureux qui détiennent la science infuse | Dean   Heureux qui détiennent la science infuse | Dean EmptyVen 3 Mai - 17:54


Heureux qui détiennent la science infuse
D

ean ne se mêlait pas au commun des mortels. Ou même des immortels, d'ailleurs. Le nombre de ses relations soutenues se comptait sur les doigts d'une seule main, et il s'agissait toujours là de relations plus qu'intéressées. Il n'aimait pas ces contraintes sociales qui vous obligeaient à vous lier à autrui.

Il n'aimait tout simplement pas la présence des autres, qui ne lui semblait utile qu'au nom d'un intérêt purement scientifique. Sa maladie était un excellent prétexte à son isolement, et à tout le temps qu'il pouvait passer au fin fond de sa grotte, à mener ses petites expériences sans jamais voir personne.... même s'il y avait bien longtemps qu'il n'avait plus vraiment besoin d'un prétexte.

C'était également l'un des avantages à vivre en dehors de la société, l'on a nul besoin alors d'en respecter les règles, et l'on a moins encore de comptes à rendre à qui que ce soit. Bref, en ayant connaissance de cela, l'on pouvait être étonné de le voir accueillir la présence de Jean dans son laboratoire (ou un de ses principaux lieux d'expérience pour être plus exact) sans ciller et sans intervenir derechef. Tout le monde a ses exceptions, cette vieille sage aux allures de gamines en était une pour lui.

Pour cause, si quelqu'un dans toute notre terre pouvait se targuer de connaître Dean Appers, ce devait être elle. Pas ses sbires les plus fidèles, qu'il s'agisse de Cordelia ou de Julian, pas davantage ceux qui cherchaient désespérément à lui nuire. Elle l'avait accompagné, à plus ou moins de distance, dans plus d'une étape de son existence. En conséquence, non, il n'envisagerait pas de la mettre dehors (encore qu'il réservait aux intrus sort beaucoup moins tendre - il ne faudrait pas que tout ce qui se tramait ici s'ébruite encore davantage).

-Jean
, la salua-t-il, une esquisse de sourire au coin des lèvres. Aucun commentaire sur sa remarque, c'était si évident qu'il n'estimait pas avoir besoin de confirmer quoi que ce soit à ce sujet. Que me vaut le plaisir de ta visite ?

Au fond, la question était rhétorique, il n'y avait pas forcément de prétextes à leurs rencontres. Mais il n'y en avait aucun besoin non plus. C'était en partie l'intérêt de leurs conversations quand elles avaient lieu, ce qui ne leur conférait pas pour autant la moindre vacuité, ceci dit.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heureux qui détiennent la science infuse | Dean Vampir10
Jean Carridge
Messages : 27

Heureux qui détiennent la science infuse | Dean Empty
Message#Sujet: Re: Heureux qui détiennent la science infuse | Dean   Heureux qui détiennent la science infuse | Dean EmptyJeu 16 Mai - 11:32


Heureux qui détiennent la science infuse
L

es yeux perçants de Jean attrapent le presque-sourire du sorcier, et elle sourit aussi en retour, sourire aux canines affutées et lèvres cramoisies, rouge à lèvre qu’elle avait dérobé il y avait quelques temps à une femme qui lui avait servi de dîner. Rouge à lèvre qui lui allait bien mieux qu’à l’humaine, de toute manière. Un sourire sincère.

Elle le connaissait, Dean. Mieux que ses larbins, mieux que ses pantins, mieux que ses victimes qui plongeaient bien souvent tête la première dans les subtiles toiles tissées par lui. Elle avait vu son potentiel, avant tous les autre, ce qui, évidemment, la faisait se sentir extrêmement fière. Elle aimait se sentir plus importante–ou plus exactement, que cela soit reconnu car elle n’avait pas besoin de misérable rassurance pour se sentir supérieure. Elle aimait le fait qu’elle soit spéciale, pour Dean.
Cela, entre autre, le rendait spécial à ses propres yeux.

« J’avais envie. » Envie de venir, envie de passer, que ce soit en coup de vent ou une série de jours, elle l’ignorait encore. Envie, tout simplement, et Jean ne se refusait jamais quoi que ce soit. Elle faisait ce qu’elle voulait, quand elle le voulait, un comportement qui n’était pas sans rappeler celui d’un enfant capricieux, mais qui relevait, surtout, de sa supériorité intellectuelle. L’ennui était son pire ennemi, après toutes ses années. Alors elle prenait quand elle voulait prendre, elle saignait quand elle voulait saigner, et considérait que c’était son droit. Elle n’acceptait l’autorité d’Eric uniquement parce qu’elle ne voulait pas sa place (même si elle était persuadée que, depuis le temps, elle aurait pu le battre, cet arrogant à l’esprit étroit qui avait, de ses mains, massacrés tous les vampires les plus anciens, toutes les mémoires vivantes, inestimables. Bon débarras, Jean n’en devenait que plus précieuse pour son savoir).

Elle n’avait pas de raison précise, juste une pulsion et, peut-être, la solitude. Ce qu’elle ne reconnaîtrait pas.
Car Jean n’avait besoin de personne.
C’était les autres qui avaient besoin de Jean.

« Un vampire de plus d’un siècle est en train de se décomposer. J’ai pensé à toi. Tu aimerais voir ça. » Je pourrais te le raconter, qu’elle sous-entend, afin qu’il lui demande, qu’il cherche à savoir ce qu’elle savait, qu’il ait besoin d’elle.
Les jours qu’il lui avait fallu pour vieillir, se décomposer, mais sans mourir car il était immortel, ce que son apparence ne pouvait défaire… Jusqu’à ce que sa peau commence à s’effriter, ses os à sa voir… Une fin odieuse. Elle ne pouvait même pas imaginer ses souffrances (même si elle en avait connu son lot, lorsque son créateur était encore là). Pourtant, le vampire refusait d’être achevé, il pensait mériter cette souffrance, le fou. Mais elle savait que Dean trouverait son intérêt dans l’étude unique de cet être immortel qui s’en allait devenir poussière.

Jean gratte le sang séché sur la table et emmène ses doigts à sa bouche, les léchant curieusement. Et grimace, car elle était habituée au sang chaud venu de la source, pas à cette denrée périmée. Du sang de fée, pour répondre à sa question.

code by Mandy



_________________

Who wants to live forever anyway ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heureux qui détiennent la science infuse | Dean Sorcie10
Dean Appers
Messages : 268

Heureux qui détiennent la science infuse | Dean Empty
Message#Sujet: Re: Heureux qui détiennent la science infuse | Dean   Heureux qui détiennent la science infuse | Dean EmptyJeu 16 Mai - 17:41


Heureux qui détiennent la science infuse
E

lle avait envie. Soit. La réponse convenait à Dean. Elle lui suffisait, tout du moins. Le Sorcier n'aurait pas toléré une telle réponse de la part de n'importe qui, mais Jean, une fois n'est pas coutume, n'était pas à considérer exactement comme n'importe qui. En l'occurrence, que ses visites ne soient pas le fruit d'une impulsion particulière lui allait très bien en soi, il n'y avait pas besoin de chercher plus lui. Qu'elle ait eu envie de pallier à l'ennui ou simplement de lui rendre visite importait peu. Elle allait là, et puisqu'elle était là, il profitait de leur conversation improvisée.

Le fin sourire sur les lèvres de Dean n'en disparut pas quand la buveuse de sang lui parla, avec une nonchalance qu'il estimait calculée, qu'un vampire plus que centenaire était en train de doucement se décomposer. La nouvelle pourrait susciter chez d'autres un frisson d'horreur, ce n'était pas son cas... en même temps, il en avait vu d'autres, et ils le savaient tous les deux. Dean et lui n'avaient pas parlé ensemble de sa dernière initiative, mais si quelqu'un devait d'office conclure que le responsable de la situation était sous ses yeux, c'était évidemment elle. Peut-être qu'il aurait dû la prévenir, pour qu'elle ne se laisse pas prendre à ce même piège... mais non. Et de toute évidence, puisqu'elle gardait d'apparence toute la fraîcheur d'une jeunesse évanouie depuis bien longtemps, ce n'était pas du tout nécessaire.

-Ce doit être un cas relativement intéressant,
admit-il alors simplement.

Ce qui était vrai. Il ne répandait pas la souffrance sans raison, il ne prenait même pas vraiment de plaisir à cette dernière, d'ailleurs (à quelques exceptions près), il se contentait d'analyser les conséquences de ses actions... et souvent, il est vrai, elles résultaient en quelque épreuve pour ses petits rats de laboratoire. En ce moment à l'air libre.

-J'y jetterai un oeil.


Même s'il quittait rarement son repère, le point commun qu'il avait avec les vampires était son incapacité totale à supporter le soleil, en conséquence, ces créatures restaient les plus simples à atteindre pour lui. Et en effet, il serait dommage de se priver d'observations telles que celles qui lui seraient peut-être proposées.

-Je peux te proposer du sang un peu plus frais, si tu veux,
ajouta-t-il en la voyant gratter du sang séché sur sa table pour le porter à ses lèvres.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Heureux qui détiennent la science infuse | Dean Empty
Message#Sujet: Re: Heureux qui détiennent la science infuse | Dean   Heureux qui détiennent la science infuse | Dean Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Heureux qui détiennent la science infuse | Dean
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?
» Wouyyyyyyy Le premier ministre Bellerive ''heureux'' de l'issue des élections
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]
» Il suffit d'un rien pour être heureux [pour élèves]
» Pour vivre heureux, faut pouvoir se déplacer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Montagnes :: Grottes-