Partagez
 

 Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Humain10
Leopold Ridley
Messages : 899

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptySam 2 Sep - 10:22

Les décisions radicales sont prises par la colère.
Leopold avait hésité pendant un instant avant de venir voir Andrew. Non pas qu’il ne pense pas que ça ne soit pas une bonne chose, qu’il ne devait pas agir mais… c’était simplement que forcément, il demandait quelque chose d’extrême. Mais Léo était déterminé, alors qu’il était sur le chemin de la maison de son meilleur ami. L’état dans lequel Déa était rentré de sa « rencontre » avec Hélios ne pouvait que le pousser à considérer que c’était la meilleure des solutions. Il n’avait pas le choix, il ne pouvait pas juste fermer les yeux sur ce que ce vampire avait fait. Il avait quand même tué les parents de sa petite amie, il avait menacé de s’en prendre à toutes les personnes qu’elle aimait. Autant dire à lui, à Penny aussi… alors oui, Andrew devait le savoir et surtout ils devaient agir. Léo ne devrait sans doute pas penser de cette manière, mais c’était ça qu’il faisait. Il pensait comme ça, parce qu’il ne pouvait pas laisser passer ces actes. Pour une fois, Léo avait envie de prendre une décision radicale. Tant pis si cela devait mettre en péril sa « bonne âme ». Il l’avait déjà entaché de toute façon, d’une grande manière dernièrement, en répondant à la menace de Dean Appers. Bref… ce n’était pas le sujet.

Pour le moment, Léo espérait simplement que son meilleur ami allait l’aider. Il avait besoin de lui, il avait besoin de l’aide d’un chasseur. Sauf qu’en même temps, eh bien, Andrew n’était plus réellement un chasseur à présent. Le jeune homme avait renoncé à l’héritage de sa famille pour sa petite amie et future mère de son enfant créature. Ce que Léo ne pouvait qu’approuver évidemment, il était parfaitement d’accord sur le fait que son meilleur ami ne pouvait pas continuer de s’en prendre aux créatures (et encore heureux, parce qu’il était quand même entouré de créature). Sauf que là, ils n’avaient pas vraiment le choix. Du moins, Leopold considérait qu’ils n’avaient pas le choix. Et il espérait que son ami allait voir la menace et qu’il allait donc agir en conséquence. Qu’il allait l’aider. Quand il arriva devant chez Andrew et Penny, il frappa rapidement et attendit qu’on vienne lui ouvrir, espérant trouver Andrew. Non pas qu’il n’ait pas envie de voir la fée, mais il ne voulait pas qu’elle assiste à cette conversation. Au cas où qu’elle ne soit pas d’accord, qu’elle n’approuve pas. Même pour sa meilleure amie, Leopold préférait éviter de la confronter à ce genre de décision. Comme il n’avait pas parlé de sa visite à son ami chasseur à Déa d’ailleurs, même si elle était la première concernée.

« Salut Andrew. »
Dit-il, soulagé, en voyant son meilleur ami lui ouvrir la porte. Il attendit d’être à l’intérieur de la maison de son meilleur ami pour reprendre. « Tu es tout seul ? »

Il espérait que c’était le cas en effet, sinon il devrait sans doute trouver une excuse pour pouvoir discuter avec son meilleur ami ailleurs.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Hellsi10
Andrew Hellsing
Messages : 1091

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptyMar 5 Sep - 18:26


Les décisions radicales sont prises par la colère
P

enny était sortie faire quelques courses avec Perséphone, qui habitait pour le moment toujours chez eux. Il était normal qu’elle sorte de chez elle. Ce n’était pas parce qu’ils se fréquentaient et vivaient ensemble qu’elle devait cesser de vivre, et même si son ventre bien rond ne dissimulait rien de sa grossesse, ce n’était pas pour autant qu’elle était en sucre et devait s’empêcher de vivre, mais malgré tout, il n’aimait pas la savoir loin de leur maison, il avait toujours peur qu’il lui arrive quelque chose, et elle savait bien que cette peur n’avait rien d’irrationnelle… Parce qu’elle serait la cible des chasseurs quand ils sauraient… Et si Aaron avait vendu la mèche ? Non, il ne pensait pas que ce puisse être les cas, même si les choses étaient assez complexes entre eux, elles allaient mieux, et il voulait croire qu’il tiendrait sa promesse et ne le trahirait pas. Non, Penny finirait par revenir, mais en attendant, il baliserait quand même jusqu’à ce qu’elle revienne. En attendant, il tournait en rond. Il était plongé dans la lecture d’un livre auquel il ne parvenait pas à accrocher. Son esprit vagabondait beaucoup trop, si bien qu’il était tout bonnement incapable de se concentrer comme il faut. Alors qu’il s’appliquait à cette occupation bien peu productive, on sonna à la porte. Intrigué, aux aguets, Andrew se redressa. Le nombre de personnes qui connaissaient cette adresse se comptait sur les doigts d’une seule main, et quand il n’attendait personne, il était toujours anxieux de découvrir qui se trouvait de l’autre coté de la porte. Et si son pressentiment était juste ? Si c’était Penny, de l’autre côté de la porte ? Mais non… Ce n’était pas elle, c’était Léo. Andrew l’accueillit avec le sourire, mais ce dernier manqua se dissiper un peu en détaillant son meilleur ami du regard. Il sentait que Léo n’allait pas bien, et maintenant, il appréhendait de découvrir pourquoi. Andrew le salua à son tour avant de l’inviter à entrer et de refermer précautionneusement la porte derrière eux. Il hocha la tête en réponse à la question de son meilleur ami.

-Penny est sortie.
Il le conduisit jusqu’au salon afin de lui permettre de s’y installer, ils seraient mieux pour parler que dans l’entrée, et Andrew avait vraiment le sentiment que son meilleur ami avait grand besoin de parler, autant que possible. Tout va bien ?

Il se faisait peut-être des idées, mais il avait vraiment l’impression que son meilleur ami n’allait pas bien, que quelque chose le taraudait, en tout cas qu’il n’était pas venu le voir sans raison. Il lui arrivait, parfois, de passer à l’improviste, et ces visites faisaient toujours grand plaisir à l’ancien chasseur. Mais là, clairement, il y avait autre chose, et il voulait comprendre quoi. Le simple fait qu’il s’assure de l’absence de Penny signifiait quelque chose à ses yeux. Restait à comprendre quoi exactement… et ça n’allait pas lui plaire.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Humain10
Leopold Ridley
Messages : 899

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptyDim 10 Sep - 17:57

Les décisions radicales sont prises par la colère.
Leopold fut soulagé quand il comprit que Penny ne se trouvait pas là, qu’elle était sortie. Non pas qu’il n’ait pas envie qu’elle soit au courant... mais en fait, il valait mieux qu’elle ne soit au courant de rien. Qu’elle ne découvre pas la nature de sa visite à son meilleur ami. Le jeune homme suivit Andrew jusqu’au salon où ils s’installèrent pour discuter. Andrew lui demanda si tout allait bien et en fait, quelque chose lui disait que son ami savait déjà que ce n’était pas le cas. En même temps, cela devait se voir. Leopold pouvait passer de temps en temps à l’improviste chez son meilleur ami, mais c’était toujours différent. Là, il avait un peu le sentiment que quelque chose se lisait sur son visage, qu’on pouvait tout de suite comprendre que ça n’allait pas. Et en un sens, tant mieux. Le jeune homme ne pouvait de toute façon pas faire semblait, il ne pouvait pas faire comme si tout allait bien alors qu’il se rendait compte que le destin se jouait encore de lui, d’eux. Parce que c’était Déa qui était concernée forcément, mais à ses yeux, cela le concernait aussi. Il se sentait responsable, parce qu’il avait avoué ses sentiments à la sirène après qu’elle se soit mis avec Hélio, parce qu’elle l’avait quitté pour lui. Parce que si le buveur de sang avait décidé de se venger, c’était de sa faute. Bon, Léo n’avait pas mis un couteau sous la gorge de Déa afin de l’ordonner de quitter Hélio, mais quand même. Elle l’avait fait parce qu’il s’était confié à elle, parce qu’il lui avait avoué ses sentiments. Parce qu’il l’avait fait bien trop tard, alors qu’au final, cela faisait longtemps qu’il l’aimait. Mais qu’il avait été trop bête pour s’en rendre compte avant.

« Pas vraiment non. » Dit-il dans un soupir. Il n’aimait pas devoir dire ça ç Andrew, il avait un peu le sentiment de revenir un peu trop en arrière, quand il n’allait jamais bien quand il voyait Andrew. « J’ai besoin de ton aide. » Tant qu’à faire, il valait sans doute mieux qu’il entre tout de suite dans le vif du sujet. Cela ne servait à rien de tourner autour du pot. « J’ai besoin de l’aide du chasseur. »

Et c’était justement pour cette raison que le jeune homme n’avait pas envie que la petite amie de son meilleur ami entende leur conversation, il ne voulait pas qu’elle comprenne qu’il demandait à Andrew de reprendre les armes. Même si, en un sens, il osait croire qu’elle comprendre. Comme il espérait que Andrew comprendrait.

« Un vampire s’en est pris au parent de Déa. Il les a sauvagement tué. »
En un sens, c’était ce que faisait les vampires. « Il menace de s’en prendre à toutes les personnes qui lui sont cher. Moi. Penny. » Il précisa ce détail, quand bien même il ne savait pas si Hélio avait l’intention de s’en prendre à la meilleure amie de sa petite amie. Mais il se disait que c’était possible et que ça pouvait pousser Andrew à l’aider. « Il faut qu’on le tue. »
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Hellsi10
Andrew Hellsing
Messages : 1091

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptyDim 10 Sep - 18:44


Les décisions radicales sont prises par la colère
C

ette scène avait comme un arrière-goût de déjà vu, et ça ne plaisait pas du tout à Andrew. Dernièrement, chaque fois que Léo venait le voir, il était heureux, rayonnant, même, et ils parlaient comme avant, avant que Jane Hardwick ne vienne gâcher sa vie, bref, le jeune homme avait été soulagé de voir son meilleur ami aller mieux et convaincu que le pire était derrière lui. Alors, l’entendre dire qu’il n’allait pas très bien l’angoissait tout naturellement. Il sentit son cœur se serrer. Il sentait bien qu’il s’était passé quelque chose de grave, et Léo ne démentit malheureusement pas son impression en reprenant la parole. Il avait besoin de son aide. Soit, il allait de soi qu’Andrew l’aiderait quoi qu’il advienne, ça ne se discutait pas. Il avait besoin de l’aide du chasseur. Ah… Là, ça se compliquait. Parce que Andrew n’en était plus un. Il avait rendu les armes. Avec certains regrets, c’est vrai, mais il ne pouvait plus se voiler la face, pas alors qu’il était si amoureux d’une créature, et proche de devenir le père d’une fée… Il voulut demander plus de précision, comprendre avant de répondre, mais Léo l’exauça sans qu’il n’ait rien à dire. Un vampire avait sauvagement tué les parents de Déa. En soi, à ce sujet, Andrew aurait pu faire mine de jouer les insensibles et décider de ne pas intervenir, mais ce n’était pas tout. Ce buveur de sang avait menacé de s’en prendre à tous ceux à qui la sirène tenait. Donc Léo. Donc Penny. Donc les deux personnes qui comptaient le plus pour lui si l’on excluait son frère et le reste des Hellsing. Ça changeait tout, forcément, ça changeait tout. Si un vampire menaçait la vie de ses proches, il fallait l’arrêter. Il mit quelques secondes avant de reprendre la parole, le temps d’encaisser toutes ces informations.

-Ce vampire, c’est qui ? Tu le connais ? Tu sais où on peut le trouver ?

Ses propos étaient assez clairs en soi, la preuve, quelque part, qu’il comptait bien revêtir sa tenue de chasseur, exceptionnellement, pour venir à bout de cette créature. Ce qui ne signifiait pas forcément qu’il accepterait que Léo l’accompagne, trop dangereux. Si ce vampire cherchait directement à s’en prendre à lui, il trouverait a mal avisé de lui agiter sa cible privilégiée juste sous le nez, et puis, Léo n’était pas entraîné. Ceci dit, lui aussi était sans doute un peu rouillé. Il devrait proposer cette partie de chasse à Aaron, il est évident que ce dernier apprécierait… et aurait au demeurant d’excellentes raisons de vouloir s’en prendre à cette cible particulière, mais ça, il ne le réalisait pas encore.

-Comment va Déa ?


Il n’en revenait pas lui-même de poser la question, et il n’admettrait pas qu’il la posait en partie parce que, même s’il la trouvait toujours diablement agaçante, il s’était fait à sa présence de sa vie. C’était malgré tout par rapport à Léo qu’il posait la question, parce que ce qui touchait la jeune femme devait forcément toucher son petit ami.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Humain10
Leopold Ridley
Messages : 899

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptyJeu 26 Oct - 23:02

Les décisions radicales sont prises par la colère.
Leopold se doutait que c’était délicat de sa part de réclamer l’aide du chasseur, non pas seulement de son meilleur ami, mais du Hellsing. Andrew avait renoncé à cette part de lui, parce qu’il était avec Penny, parce qu’il allait devenir le père d’une fée, donc il ne pouvait pas se permettre de tuer encore des créatures. Pendant un temps, le jeune homme s’était contenté de considérer que Penny n’était qu’une seule et unique exception pour lui, mais ce n’était pas le cas en réalité. Ce qui arrangeait grandement Léo d’ailleurs, parce qu’il n’aimerait pas que son meilleur ami continue de vouloir tuer sa petite amie. Mais tout de suite, Léo avait besoin de ce chasseur, il avait besoin de l’homme qui avait l’habitude d’affronter les créatures. Il avait besoin de cet ami avec qui il avait été chasser des loup-garou, de celui qui allait pouvoir concrètement tuer Hélio. Parce qu’ils ne pouvaient pas faire autrement que d’éliminer le buveur de sang.

Par chance, Andrew accepta de l’aider. Il ne lui dit pas concrètement qu’il le ferait, mais il lui posa des questions sur ce vampire, ce qui ne manquait pas de convaincre Léo que son ami acceptait de l’aider. Le jeune homme avait donc l’intention de prendre de nouveau les armes… au moins pour une fois. C’était la seule chose que demandait le jeune homme, qui préférait quand même largement quand son meilleur ami ne chassait pas. Mais là, ils n’avaient pas le choix. Léo savait reconnaître les moments où on ne pouvait pas juste se contenter de faire les choses dans la dentelles. Hélio s’en était pris aux parents de Déa, sauvagement, il ne méritait aucun traitement de faveur. Quelque chose disait à Léo que le fait que l’homme ait menaçait les proches de Déa n’avait pas manqué de convaincre son meilleur ami de l’aider.

« Merci. » Dit-il dans un souffle, avant de répondre aux questions de son ami. « Il s’appelle Hélio, je ne sais pas beaucoup sur lui. Mais Déa le connaît bien. » Trop bien mais bon…

Quand Andrew lui demanda alors comment allait Déa, Leopold ne put s’empêcher d’être surpris. Parce qu’il ne pouvait pas nier qu’il ne s’attendait pas spécialement à ce qu’il demande des nouvelles de Déa, au vu de ce qu’il pensait d’elle. Andrew ne portait pas la sirène dans son cœur, parce qu’elle était une sirène. Mais finalement… il semblait bien que les choses changeaient. Comme quoi, ils formaient un sacré quatuor finalement.

« Elle ne va pas très bien. » Dit-il en soupirant, regrettant que sa petite amie n’aille pas bien. Forcément, ça ne pouvait que l’impacter aussi. « Elle est choquée, c’est elle qui a trouvé ses parents… » Et il laissait Andrew imaginer le carnage que c’était. « Elle se sent responsable… et elle a peur. »

Pour la suite, pour lui, pour ses proches. De bonnes raison pour Léo de considérer qu’il fallait vraiment faire quelque chose pour l’arrêter, avant qu’il ne fasse quelque chose pour faire souffrir encore plus la sirène.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Hellsi10
Andrew Hellsing
Messages : 1091

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptyVen 27 Oct - 18:02


Les décisions radicales sont prises par la colère
L

e buveur de sang qui avait agressé Déa s'appelait donc Hélio, et Léo n'en savait pas plus. Ceci dit, Déa pourrait sans doute le renseigner davantage... Donc le crime avait été intentionnel ? C'était possible. En fait, c'était évident si l'on considérait le fait que le vampire avait menacé Léo et Penny. En tout cas, le chasseur (qui redevenait chasseur pour l'occasion, du moins) devrait parler directement à la sirène. Ce n'était pas une conversation qui le mettait forcément très à l'aise - déjà qu'il n'était pas à l'aise quand il parlait avec elle en temps normal, parce que les mots qu'ils échangeaient dissimulaient de nombreux conflits non réglés -, mais en même temps, la situation était urgente, elle se devait d'être résolue au plus vite, avant que les menaces de ce Hélio aient pu être exécutées. Il refusait que ça puisse arriver, c'était même hors de question en réalité. Il s'apprêtait à poser plus de questions, mais avant tout, Léo répondit à sa question précédente, concernant Déa. Eh oui, l'air de rien, il se souciait de cela, de savoir comment elle vivait tout ça, parce qu'il savait que cela impacterait forcément son meilleur ami. Et, malheureusement, la réponse la plus logique était effectivement celle que formula Léo. C'était normal bien sûr, après ce qu'elle avait vécu. C'était elle qui avait découvert le cadavre de ses parents. En effet, ça devait être une épreuve épouvantable, à plus forte raison que les vampires n'étaient pas forcément connu pour leur sens de la propreté, quand il s'agissait de mettre un terme à la vie de leurs victimes. Elle allait mal, donc, elle se sentait coupable, et elle avait peur, peur pour son petit ami et sa meilleure amie, certainement. Et Andrew commençait à avoir peur aussi. Penny n'était pas chez eux.. déjà qu'il angoissait quand elle partait de crainte qu'un membre de sa famille s'en prenne à elle, mais là, c'était pire encore.

-On va se débarrasser de lui,
affirma-t-il alors d'un ton convaincu. Et il le pensait complètement, le plus tôt serait le mieux, d'ailleurs. Il ne comptait pas laisser cette histoire traîner, au plus tôt ce vampire serait exterminé, au mieux ce serait, réellement. Tu m'as dit que Déa le connaissait, qu'elle culpabilisait... Tu sais ce qui s'est passé entre eux ?

Parce que toute cette histoire ressemblait clairement à un règlement de compte, à une vengeance, et il fallait sans doute qu'Andrew en connaisse les termes avant d'essayer quoi que ce soit. Certes, il faudrait qu'il en parle à Déa pour avoir le fin mot de cette histoire et récolter le plus d'information possible pour sa traque. Il n'avait pas perdu tous ses vieux réflexes, c'était déjà ça. Mais avant tout, il voulait entendre ce que Léo pouvait lui dire.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Humain10
Leopold Ridley
Messages : 899

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptySam 16 Déc - 19:11

Les décisions radicales sont prises par la colère.
C’était assez bizarre de parler de Déa avec Andrew. Quand bien même Leopold savait que la situation était bien plus légère entre les deux jeunes gens, ce n’était pas pour autant qu’il était foncièrement à l’aise. Déa restait une sirène et Andrew... quand bien même il avait rangeait ses armes pour sa petite amie était un chasseur. Il l’était oui, la preuve avec la conversation que les deux jeunes hommes avaient maintenant. Léo ne pouvait pas faire comme si de rien n’était avec ce buveur de sang qui avait tué les parents de Déa et qui l’avait clairement menacé. Leopold savait que l’homme pouvait très bien décider de s’en prendre à lui – qu’il était même une cible idéale – ou encore à Penny, autant dire que Léo et Andrew avaient tout intérêt à l’arrêter rapidement. Même si normalement, le chasseur ne devrait pas faire une telle chose. Mais Léo aimait voir de la conviction dans les propos de son meilleur ami, alors que ce dernier affirmait qu’ils allaient se débarrasser de lui. Léo et Andrew n’avaient pas le choix. Et pour le moment, les deux hommes ne se rendait pas compte que ce vampire allait s’en prendre d’une autre manière aux Hellsing et que Andrew allait avoir plus de raison encore pour s’en prendre à lui, pour reprendre la chasse. Leopold ne se doutait pas donc, qu’en cet instant précis, il était en train de conduire son meilleur ami sur une pente bien glissante.

Léo se sentit légèrement mal à l’aise cependant quand son ami revint sur le fait que Déa connaissait ce vampire et qu’elle culpabilisait pour ce qui était arrivé à ses parents, lui demanda alors ce qui s’était passé entre eux. En soit, ça semblait évident. Hélio agissait comme s’il avait l’intention de faire une sacrée vendetta et c’était le cas, le vampire désirait se venger. C’était évident donc, mais Leopold peinait à juste l’avouer à son meilleur ami. Parce qu’il n’avait pas envie que sa petite amie descende dans l’estime de son ami. Quand bien même, dans tous les cas, la jeune femme n’était responsable de rien du tout. Aux yeux de Léo, il n’y avait qu’un seul responsable, qu’ils allaient éliminer avec Andrew (parce que le jeune homme n’envisageait pas une seule seconde de ne pas prendre part à tout cela avec lui).

« Elle... » Le jeune homme poussa un soupire avant de reprendre. « Elle est sortie avec lui, avant. » Avant qu’ils ne soient ensemble. Leopold se disait que Andrew comprendrait. « Elle l’a quitté et c’est pour ça qu’il veut se venger. »

Notamment, en s’en prenant à lui.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Hellsi10
Andrew Hellsing
Messages : 1091

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptyDim 17 Déc - 18:42


Les décisions radicales sont prises par la colère
A

ndrew connaissait bien assez son meilleur ami pour cerner ses attitudes (en tout cas le pensait-il, mais il lui était quand même arrivé à plusieurs reprises de se tromper. L'erreur est humaine, on va dire). Alors il fut convaincu, à en juger le comportement de Léo, qu'il n'allait pas forcément apprécier sa réponse à la question qu'il venait de poser. Et il s'avéra qu'il avait effectivement vu juste, puisque la réponse en question lui déplut profondément. En soi, il n'avait pas vraiment de reproches à faire à Déa. Il pouvait bien dire que ses fréquentations en disaient long sur elle, mais ce serait faire preuve d'une immense mauvaise foi étant donné le fait qu'elle soit avec Léo, que Penny soit sa meilleure amie... Et puis, si elle avait quitté ce type pour être avec Léo, ce semblait être une nouvelle preuve du fait que la sirène était sincèrement amoureuse de Léo. Oui, il n'avait pas de reproches réels à faire à Déa, mais quelque part, au vu de la nouvelle information qu'il venait d'apprendre, il ne pouvait s'empêcher de se dire qu'elle était quelque part responsable de la menace qui planait à présent sur ses proches, sur leurs proches... Elle avait peut-être de bonnes raisons de culpabiliser, en fin de compte. Oui, c'était ce que le jeune homme, en toute mauvaise foi, finissait par penser, mais il s'abstint tout de même d'articuler cette pensée à voix haute. Ils avaient plus important à gérer, et rejeter par contenance la faute sur Déa n'allait pas les aider à avancer. Quoi qu'il en soit, le mal était fait, ils ne pouvaient pas prétendre le contraire.

-D'accord...,
répondit-il d'un ton tout d'abord neutre, lui-même incapable de vraiment savoir quelle émotion précise il avait voulu mettre dans ce mot. Quelque part, c'est une bonne chose... Bon, il se ressaisit bien vite, ce n'était pas du tout la bonne formule à employer. Je veux dire... Si Déa le connaît bien, alors elle connait aussi ses habitudes, ses failles... on va pouvoir les exploiter pour s'en prendre à lui plus efficacement.

Voilà, c'était ce qu'on appelait voir le verre à moitié plein. Même si quelque part, l'avantage de la situation en était aussi la cause. Si Déa n'était pas sortie avec le buveur de sang pour commencer, Penny et Léo n'auraient rien à craindre. Mais revenir là-dessus encore n'allait pas les aider... Ce qu'il leur fallait, c'était agir au plus vite, et pour cela, compter sur les informations dont disposait Déa pourrait l'être d'une aide précieuse. Encore fallait-il vraiment qu'elle veuille bien se montrer collaborative. Elle ne tenait ni la chasse ni les chasseurs en grande estime et serait peut-être même capable de lui reprocher d'entraîner Léo là-dedans.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Humain10
Leopold Ridley
Messages : 899

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptyMar 6 Fév - 22:11

Les décisions radicales sont prises par la colère.
Leopold devait bien avouer qu’il avait quand même un peu peur de la réaction de Andrew, pour la simple et bonne raison qu’il se doutait que la nouvelle n’allait pas être plaisante à apprendre. Le jeune homme n’en voulait en aucun cas à Déa – en un sens, ça serait plutôt à lui de s’en vouloir parce que s’il n’avait pas attendu aussi longtemps pour se rendre compte de ses sentiments pour Déa, ils n’en seraient pas là… puisqu’elle ne serait pas sortie avec le buveur de sang… – et il n’avait pas envie que son meilleur ami ait de nouveau quelque chose à reprocher à la sirène. Ces derniers temps, Léo avait le sentiment que la situation s’arrangeait, que son ami acceptait définitivement sa petite amie (et il savait que le fait qu’elle soit la meilleure amie de sa petite amie, ça aidait quand même), acceptant même qu’elle soit la marraine de son enfant. Il n’avait pas envie de tout gâché et ce n’était pas réellement le moment de reprocher des choses à Déa.

Quand Andrew répondit, alors, ce fut d’un ton neutre qui déstabilisa un peu le jeune homme. D’accord, c’était tout ce qu’il avait dit, tout ce qu’il avait à dire donc. Mais ce ne fut rien, en termes de déstabilisation, comparé au moment où Andrew affirma que c’était une bonne chose, quelque part. Une bonne chose, vraiment ? Mais visiblement, son ami avait simplement mal formulé ce qu’il pensait. Parce qu’il affirma que l’avantage, c’était que Déa connaissait bien Hélio et que forcément, elle allait savoir des choses le concernant. Avec un peu de chance, ils allaient donc pouvoir peut-être trouver des failles.

« C’est vrai. »
Se contenta-t-il de dire, parce qu’il n’avait aucune raison de dire le contraire. En un sens, Léo comprenait bien en effet que Déa allait pouvoir les aider à en savoir plus sur le buveur de sang qui s’en était pris à ses parents, elle le connaissait mieux que personne (un peu trop…). Et elle n’aurait aucune envie de se retenir de les aider après. « Je lui demanderais tout ce qu’elle sait sur lui. » Il valait mieux que ça vienne de lui quand même, parce que si Andrew commençait à avoir envie de questionner Déa, elle risquait peut-être de se braquer. En tout cas, Léo préférait y aller doucement avec sa petite amie et autant qu’il le fasse lui-même donc. « Tu comptes t’y prendre comment ensuite. »

Léo avait conscience qu’il en demandait quand même énormément à Andrew… il s’en voulait quand même énormément de devoir demander à son meilleur ami de reprendre les armes. Même s’il considérait que c’était quand même pour la bonne cause, parce qu’il était important d’arrêter ce vampire avant qu’il ne s’en prenne à quelqu’un d’autre. Mais bon, c’était quand même quelque chose qu’il regrettait un peu de faire pour la simple et bonne raison qu’il ne voulait pas emmener Andrew sur des chemins dangereux… ce qui allait être le cas.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Hellsi10
Andrew Hellsing
Messages : 1091

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptyMer 7 Fév - 17:49


Les décisions radicales sont prises par la colère
Q

ue le buveur de sang soit sorti avec Déa n'avait rien d'une bonne chose si on décidait d'observer la situation d'un point de vue purement humain. Ce devait déjà être horrible pour Déa que d'avoir perdu ses parents dans des circonstances à ce point horrible, mais pire encore que de devoir accuser le sentiment de culpabilité qu'elle devait forcément ressentir par rapport à cette situation... Elle devait vraiment souffrir, et Léo, si proche d'elle, plus proche d'elle que jamais récemment, d'ailleurs, devait en souffrir tout autant. Oui, humainement, cette situation ne pouvait qu'être difficile... mais stratégiquement, ce pouvait leur laisser un avantage, même s'il y aurait quoi qu'il en soit de l'émotionnel dans cette affaire de vengeance, ce qui pourrait bien les mener à commettre des erreurs... Enfin, dans tous les cas, Andrew avait la ferme intention de prendre cette situation au sérieux, quoi quil en soit, parce qu'il y avait trop de vies en jeu, et de vies qui le concernaient. Tant pis pour la tradition qu'il avait rejetée, tant pis pour la promesse qu'il s'était faite à lui-même de ne jamais repartir à la chasse, ils ne pouvaient pas rester les bras croisés, surtout si Léo devait vouloir s'en mêler, il comptait bien agir avant qu'il ne fasse quoi que ce soit, pour ne surtout pas le mêler à tout cela. Léo se chargerait d'obtenir tout ce qu'il pourrait découvrir du vampire, et c'est là que son rôle devait s'arrêter.

-Eh bien, tout déprendra de ce qu'on récoltera d'informations sur lui,
répondit posément Andrew. Il ne pouvait en effet pas donner à son meilleur ami le détail des opérations futures, car elles dépendraient pour beaucoup de ce qu'ils découvriraient des habitudes de leur ennemi. C'était le cas pour chaque partie de chasse, sauf celle où les Hellsing se rendaient en forêt sans cible précise, notamment les soirs de pleine lune, pour pister le plus de loups-garous possible. Je demanderais sans doute un coup de main à Aaron, ajouta-t-il ensuite.

En fait, il en était même sûr. Il ne fallait pas prendre le risque que leur cible leur échappe (ce qui arriverait tout de même) et pour ce faire, ils n'avaient pas le choix, il valait mieux qu'il ne se lance pas seul dans l'affaire. Certes, Léo se proposait, mais il n'y comptait pas. Et il avait besoin de l'aide d'un vrai chasseur. En ce sens, Aaron pourrait vraiment l'aider. Et puis, il était le seul parmi les Hellsing que Andrew osait encore aborder... Il ne pouvait clairement pas s'adresser à son père ou sa tante, pas plus à Kathleen... Il fallait qu'il s'y prenne d'une autre manière, et donc, Aaron était tout choisi - et l'était d'autant plus qu'Andrew écouvrirait qu'il avait de bonnes raisons de s'en prendre à Hélio Wolf.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Humain10
Leopold Ridley
Messages : 899

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptyMar 10 Avr - 14:35

Les décisions radicales sont prises par la colère.
La situation était loin d’être idéale, c’était sûr et certain. Léo aurait aimé ne pas avoir besoin d’aller voir Andrew pour lui parler de ce buveur de sang et lui demander de s’en prendre à lui, de reprendre les armes de chasseur. Sauf qu’il ne pensait pas avoir le choix. Si Hélio décidait de s’en prendre à Penny, Andrew ne lui aurait jamais pardonné de ne pas l’avoir prévenu, de ne pas lui avoir donné la possibilité de protéger la femme qu’il aimait. Bref… il n’avait pas le choix, mais Leopold ne pouvait pas s’empêcher de culpabiliser un peu. Parce que Andrew n’était techniquement plus un chasseur, qu’il ne s’en prenait plus aux créatures. Et il ne se rendait pas encore compte dans quel cercle vicieux il allait conduire son meilleur ami. Pour l’heure, le jeune homme se concentrait sur l’idée que ce buveur de sang était un vrai danger public et qu’il fallait impérativement qu’il soit arrêté pour la sureté de tout le monde. Léo ne supporterait pas qu’il s’en prenne à Déa, qu’il arrive quoi que ce soit à sa petite amie parce que son ex jaloux n’avait pas digéré le fait qu’il s’était fait larguer. Et par la force des choses, le jeune homme avait évidemment envie de donner un coup de main.

Andrew lui apprit qu’il ne savait pas encore comment il allait agir, cela dépendrait un peu des informations qu’ils allaient pouvoir avoir au sujet de ce buveur de sang, ce qu’il pouvait aisément comprendre. Mais il précisa tout de même qu’il allait demander de l’aide à son frère. Léo n’avait rien de personnel contre le frère de Andrew, mais il ne savait pas s’il appréciait plus que cela la nouvelle. Aaron n’était pas un mauvais gars en soit, pour ce qu’il connaissait de lui en tout cas – il avait beau avoir été proche de la famille Hellsing depuis ce qui lui semblait toujours, il avait toujours eu beaucoup de mal à cerner le jeune frère de son meilleur ami – mais il était un fervent défenseur de l’assassinat des créatures et il n’avait aucune envie qu’il commence à vouloir s’en prendre à Déa. Mais si Andrew comptait lui demander son aide, Léo se doutait qu’il devait simplement lui faire confiance. Il ne mettrait pas Penny en danger après tout. Et deux chasseurs… c’était sans doute bien plus raisonnable contre un vampire de la trempe de Hélio, qui ne semblait pas avoir la moindre morale.

« D’accord. » Se contenta-t-il de dire, hésitant une seconde avant de reprendre la parole. « Laisse-moi t’aider. »

Le jeune homme se doutait un peu de la réponse de son meilleur ami, mais il ne pouvait pas s’empêcher de demander. Parce qu’il avait envie d’aider son ami à tuer Hélio, pour venger les parents de Déa, parce qu’il haïssait cet homme (si on pouvait le qualifier d’homme déjà). Il se doutait que Andrew n’allait pas vouloir et en un sens, il faisait sans doute bien de ne pas vouloir, mais Léo avait vraiment envie de l’aider.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Hellsi10
Andrew Hellsing
Messages : 1091

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptyMar 10 Avr - 19:06


Les décisions radicales sont prises par la colère
A

ndrew n'était pas le moins du monde surpris d'entendre son interlocuteur demander à lui apporter son aide, il s'y était attendu, et pour cause, il connaissait très bien son meilleur ami, et par ailleurs, ce cas de figure s'était déjà présenté par le passé. Ce n'était pas pour rien que l'ancien (futur ?) chasseur occultait le sujet du mieux qu'il le pouvait depuis le début de leur conversation. Il ne l'incluait pas réellement dans le projet, il ne l'excluait pas vraiment non plus, utilisait ce "on" bien pratique qui lui permettait de ne pas véritablement se positionner. La vérité, et Léo devait déjà la connaître, c'est que Andrew ne voulait surtout pas impliquer son meilleur ami là-dedans. S'il devait arriver quoi que ce soit au cours de l'opération, Andrew ne se le pardonnerait jamais. Il était évident que c'était beaucoup trop dangereux, encore plus qu'à l'époque où il s'agissait de s'en prendre à des cibles qu'ils ne connaissaient ni d'Eve ni d'Adam. Hélio avait une dent (sans mauvais jeu de mot) contre Léo. Il n'attendait sans doute que l'occasion de pouvoir se débarrasser de lui, alors lui permettre de se joindre concrètement à ces plans de vengeance, c'était courir le risque de le guider directement dans la gueule du loup. Andrew ne dit rien pendant quelques secondes. Elle connaissait son interlocuteur par coeur, il savait pertinemment de quelle manière les choses allaient se dérouler. Il allait refuser, le persuader que c'était dangereux, lui affirmerait qu'il acceptait le danger et ne voulait pas être mis le coeur. Au final, allez savoir s'ils seraient capables ou non de trouver un réel terrain d'entente. Rien n'était moins sûr, en tout cas..

-Tu sais très bien ce que j'en pense,
dit-il alors. Parce que c'était évident. Léo savait forcément ce qu'il pensait de la situation. Il était hors de question qu'il mette son meilleur ami en danger, c'est tout. Jamais il ne serait capable de se regarder encore en face si une tragédie devait advenir au jeune homme par sa faute. Et les probabilités pour que ce cas de figure se présente étaient malheureusement loin d'être minimes. Tu pourras m'aider avant, si tu veux, à préparer notre plan d'attaque, mais je ne veux pas que tu nous accompagnes sur le terrain.

Il cherchait un compromis du mieux qu'il le pouvait. Dans un premier temps, impliquer Léo semblait raisonnable, il lui permettrait de déterminer quand, où, et de quelle manière procéder à l'attaque, mais le moment venu, il préférait considérer que c'était une affaire de chasseurs. Aaron ne se ferait sans doute pas prier pour l'assister, et à deux Hellsing contre un vampire, ils avaient mathématiquement de très bonnes chances de s'en sortir sans dommages.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Humain10
Leopold Ridley
Messages : 899

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptySam 9 Juin - 17:35

Les décisions radicales sont prises par la colère.
En un sens, Leopold se doutait déjà de la réponse de son interlocuteur pour la simple et bonne raison qu’il connaissait son meilleur ami par coeur. Andrew avait toujours eu un peu trop envie de le protéger, c’était le cas autrefois, ça l’était d’autant plus maintenant. Parce que Léo avait frôlé la mort à plusieurs reprises ces derniers temps. Entre le Sorcier, entre sa tentative de suicide, entre la maladie, on ne pouvait pas dire que Leopold avait eu beaucoup de chance. Ou au contraire, il avait eu beaucoup de chance de s’en sortir à chaque fois, autant dire qu’il ne fallait pas trop tenter le Diable – si on partait du principe qu’une telle entité existait bel et bien. Autant dire que le jeune homme ne fut pas spécialement étonné quand Andrew affirma qu’il savait parfaitement ce qu’il en pensait. Oui, il le savait. Andrew l’avait entraîné, il lui avait appris à se défendre, à utiliser une arme et ils s’étaient déjà lancé à la chasse ensemble. Mais ça ne voulait pas dire que Leopold était à la hauteur de deux chasseurs. En grande partie parce qu’il n’avait pas envie de l’être non plus, Léo n’avait pas l’âme d’un chasseur et Andrew ne l’avait plus vraiment non plus (son frère si, donc ça signifiait bien qu’il pourrait être utile).

Il le savait donc. Andrew affirma qu’il allait pouvoir l’aider avant, préparer le plan d’attaque, mais qu’il n’avait absolument pas envie qu’il les accompagne sur le terrain. Leopold poussa un soupir cependant, parce que même s’il s’en doutait, il ne pouvait pas nier que ça l’agaçait un peu quand même. Mais il n’y pouvait rien, malheureusement, il se doutait qu’il n’allait pas pouvoir changer d’avis à son interlocuteur.

« Et je suppose que tu ne changeras pas d’avis donc ? »
Demanda-t-il, alors qu’il connaissait déjà la réponse à sa question. Leopold était borné, sur de nombreux points et s’il s’entendait à ce point avec Andrew, c’était sans aucun doute parce qu’ils étaient bornés tous les deux aussi. Ça c’était ressenti plusieurs fois, alors qu’ils se disputaient, qu’ils ne se parlaient plus pendant un moment parce qu’ils n’étaient pas du même avis. A cause de Jane. A cause de Penny. Andrew ne changerait donc pas d’avis facilement. « Je sais bien que je ne suis pas aussi fort que toi et ton frère, mais deux mains supplémentaires ne seront pas de trop quand même... si ? »

Il tentait de le convaincre en effet, il n’y pouvait rien. Il avait vraiment envie de faire quelque chose pour essayer d’aider les Hellsing contre le vampire. Il avait une dent contre lui maintenant. Il avait un compte à lui rendre, il devait venger Déa. Ça le touchait directement non ? C’était de sa petite amie qu’il était question et Léo se sentait responsable... donc il voulait faire quelque chose.

« Tout ça c’est de ma faute... » Il le pensait vraiment. S’il avait avoué plus tôt à Déa ses sentiments, rien de cela ne serait arrivé.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Hellsi10
Andrew Hellsing
Messages : 1091

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptySam 9 Juin - 22:38


Les décisions radicales sont prises par la colère
A

ndrew savait d’avance que sa réponse n’allait pas faire plaisir à son meilleur ami, mais en de telles circonstances, il se sentait la nécessité d’insister. Il n’était pas question de faire plaisir ou pas à Léo, là, il était question de mettre ou non sa vie en danger, et la vie du jeune homme n’avait déjà que trop souvent tenu qu’à un fil pour qu’il puisse tolérer que cela continue de la sorte. Le jeune homme était déterminé à se débarrasser du buveur de sang sans la présence de son meilleur ami sur le terrain. Ce n’est pas qu’il remettait en cause ses compétences. C’est vrai qu’il n’était pas aussi exercé que lui ou Aaron (encore que Andrew était assez rouillé depuis qu’il avait emménagé avec Penny et, par la même, rendu les armes sans tout de suite se l’avouer), mais Andrew l’avait formé, il savait que Léo pouvait se défendre. Et il était vrai aussi qu’avoir deux mains supplémentaires pourrait peut-être leur permettre de se montrer plus efficace. Mais il ne s’agissait pas là de traquer des créatures contre lesquelles ils n’avaient aucun grief personnel et qui, surtout, ne les connaissaient pas personnellement. Non, l’affaire était bien plus complexe et sérieux, et elle méritait l’intransigeance dont le jeune homme avait bien l’intention de faire preuve, et jusqu’au bout, n’en déplaise à son interlocuteur, qu’il sentait déjà bouillonner à l’idée d’être mis à l’écart. Le jeune homme pouvait aisément le comprendre. La vie de Penny était menacée, et lui-même n’aurait pas supporté de rester là sans rien faire. Mais lui pensait avoir moins de risque de mourir. Et surtout, le vampire n’avait pas toutes les raisons de le haïr (si l’on retirait le fait qu’Andrew était un Hellsing, et qu’il était donc haï par principe pour cette raison).

-Ce n’est pas de ta faute, répliqua Andrew d’un ton ferme, qui ne tolérait pas d’être contredit.

Il comprenait parfaitement les raisons qui poussaient Léo à culpabiliser. Il devait se dire que s’il avait pris conscience de ses sentiments pour Déa plus tôt, s’il ne l’avait pas mise dans le fait accompli si tard, l’obligeant à rompre avec ce vampire instable pour filer le parfait amour avec lui, alors les parents de la jeune femme seraient encore en vie, mais avec des si, on changerait la face de notre terre, et il n’y avait en l’occurrence qu’un seul et unique individu à blâmer. Andrew refusait catégoriquement que le jeune homme puisse appréhender les choses autrement, même s’il changerait sans doute difficilement sa manière de penser, en tout cas pas pour l’instant. C’était trop… frais.

-Il n’y a qu’un seul responsable, et c’est ce vampire psychopathe qui n’hésitera pas une seule seconde à te tuer à petit feu si tu croises sa route.
Il marqua une pause, essayant de demeurer ferme sans trop laisser transparaître son inquiétude. Mais il n’avait pas le sentiment que cela soit bien efficace. Il n’attend que ça, de te faire face, d’en finir avec toi. Tu crois vraiment que je vais lui faciliter la tâche ?





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Humain10
Leopold Ridley
Messages : 899

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptyLun 20 Aoû - 15:50

Les décisions radicales sont prises par la colère.
Leopold savait que son meilleur ami était bien trop têtu pour qu’il puisse songer à lui faire changer d’avis, mais ça n’enlevait pas le fait qu’il n’avait aucune envie d’être mis à l’écart non plus. Parce qu’il ne pouvait pas s’empêcher de se dire que tout cela le concernait. C’était quand même de Déa qu’il était question, elle était en danger avec ce vampire qui courait dans les rues. Il s’en était pris à ses parents parce qu’il lui reprochait de l’avoir quitté pour lui… forcément que ça le concernait et forcément qu’il était responsable, quoi qu’affirme Andrew. Parce que forcément, son meilleur ami tenta de le convaincre du contraire. Le ton ferme du jeune homme ne pouvait pas laisser de doute sur le fait qu’il considérait vraiment que ce n’était pas de la faute de Leopold, mais ce n’était pas pour autant que ce dernier ne se sentait pas responsable pour autant. Et quoi que dise son meilleur ami, il allait quand même se sentir responsable.

Même si bien sûr, Hélio en était clairement un de responsable à la base, sauf que Léo ne parvenait pas à s’empêcher de se dire qu’ils auraient pu éviter tout cela s’il n’avait pas été si lent à la détente. Déa n’aurait pas perdu ses parents si le vampire n’avait pas été dans cette situation, quand bien même heureusement que toutes les personnes qui se faisait larguer ne réagissaient pas comme lui. Enfin, Léo ne savait pas s’il pouvait vraiment se considérer comme mieux que l’ex de sa petite amie au vu de ce qu’il était capable de faire. En tout cas, Andrew ne lâchait pas l’affaire et en un sens, Léo ne pouvait pas entièrement lui donner tort non plus. Il était évident que Hélio attendait sans doute le moment parfait pour avoir à faire à lui, pour pouvoir s’en prendre à lui. Il comprenait que son ami n’avait pas spécialement envie de l’exposer au danger et il se doutait que Déa n’aurait pas forcément envie que ça arrive non plus… mais en même temps, Léo ne parvenait pas à se dire qu’il allait juste laisser son meilleur ami s’occuper de tout ça et prendre tous les risques. Même si, forcément, Andrew était un chasseur expérimenté. Mais quand même…

« Et tu crois que je peux juste te laisser foncer tête baissée dans le danger ? »
Si Andrew était têtu, Leopold ne manquait pas de l’être de son côté également. Ce n’était pas pour rien qu’ils avaient eu plusieurs fois leurs soucis tous les deux et qu’ils avaient eu de grande période de froid. « Tu vas être papa je te rappel, tu ne peux pas faire n’importe quoi. »

Lui, il prendrait des risques en affrontant Hélio, de toute évidence, parce qu’il était une cible. Mais Andrew en prendrait tout simplement pour le combattre et Leopold s’en voudrait toute sa vie si à cause de lui, à cause de sa requête, il devait lui arriver quelque chose.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Hellsi10
Andrew Hellsing
Messages : 1091

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptyLun 20 Aoû - 20:26


Les décisions radicales sont prises par la colère
A

ndrew se doutait que Léo n'entendrait pas raison si facilement. Ca avait toujours été le problème, dans leur amitié. L'un comme l'autre étaient beaucoup trop borné et avaient du mal à ne pas rester campés sur leurs positions. Cela avait engendré plus d'une frictions entre eux par le passé, certaines qui avaient engendré des ruptures amicales de plusieurs mois. Pour cette fois, Andrew n'avait pas l'intention que les choses s'achèvent ainsi... mais ans tous les cas, il était hors de question pour lui de laisser son meilleur ami courir au devant du danger. Le laisser se battre contre Hélio reviendrait à le conduire directement à la mort, et il en était hors de question. D'accord, il était aussi possible que Léo se défende très honorablement (ils s'étaient entraînés et avaient combattu ensemble par le passé, après tout), mais c'était un risque qu'il ne pouvait pas tenter... Malheureusement, il ne pouvait pas nier non plus le fait que son meilleur ami marquait un point. Il serait bientôt papa, il allait acquérir de nouvelles responsabilités. Il ne voulait pas que son enfant devienne orphelin avant même sa naissance... Mais ça ne changeait rien au fait qu'il estimait devoir agir. Et que Léo, lui, devait se mettre à l'abri.

-Je ne vais pas faire n'importe quoi,
répliqua Andrew d'un ton qui se voulait sans appel. Tu sais combien de vampires j'ai tués dans ma vie ? demanda-t-il alors d'un ton très sérieux. Beaucoup. Il en avait tué beaucoup, et il s'en était toujours sorti indemne. Il n'y avait aucune raison pour que Hélio fasse exception. Je sais ce que je fais. Il reprit, d'un ton moins direct, un peu plus doux : C'est pour vous protéger tous, mon enfant y compris, que je dois le faire, tu comprends ? Si Hélio décidait de s'en prendre à Penny, il pourrait fort s'en prendre à sa fille, et cette pensée lui était positivement insupportable. Il devait se battre, pour les personnes à qui il tenait... et Léo était en ligne de mire principale. Il marqua une pause. Il sentait que son discours ne suffirait pas à convaincre son interlocuteur... mais ils tourneraient en rond, et en attendant, Hélio était toujours en liberté, attendant de sévir, ils n'avaient tout simplement pas de temps à perdre. Ecoute, je vais en parler à Aaron et préparer un plan d'attaque, si je peux t'y inclure en étant sûr à cent pour cent que tu ne risqueras rien alors tu pourras te joindre à nous.

Mais évidemment, ce ne pouvait pas être aussi simple, en aucun cas. Parce qu'il ne pouvait exister aucun cas de figure qui garantissait que Léo puisse être en parfaite sécurité. Même maintenant, sans rien faire de particulier, avec cette épée de Damoclès au-dessus de la tête, il était d'ores et déjà en danger.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Humain10
Leopold Ridley
Messages : 899

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptyMar 23 Oct - 14:32

Les décisions radicales sont prises par la colère.
Quand Andrew affirma qu’il n’allait pas faire n’importe quoi, Leopold croisa les doigts et l’observa d’une façon prouvant qu’il ne le croyait pas une seule seconde. Son meilleur ami était sur le point de devenir père, Léo avait besoin de son aide et il espérait bien qu’ils puissent régler le compte de Hélio, mais il n’avait pas l’intention de le laisser prendre des risques seul. Le jeune homme ne se le pardonnerait pas s’il devait arriver quoi que ce soit à Andrew à cause de lui, parce que concrètement il était quand même responsable à ses yeux. Léo ne prit pas la peine de répondre à la question de Andrew quand ce dernier lui demanda s’il savait combien de vampire il avait tué dans sa vie. Il ne connaissait évidemment pas le nombre exact, mais le jeune homme avait conscience que son ami avait quand même tué un certain nombre de vampire dans sa vie. Mais ça ne voulait pas dire qu’il allait forcément s’en sortir sans soucis. Surtout que ça faisait un moment qu’il n’avait pas chassé quand même.

Définitivement le jeune homme avait envie de donner tort à son meilleur ami, de lui affirmer qu’il ne pouvait pas compter juste sur ces propos pour lui faire changer d’avis. Mais en même temps, il ne pouvait pas nier le fait qu’il avait de l’expérience et qu’il cherchait forcément à le protéger lui, tout en protégeant sa famille. Cela dit, rien n’enlevait le désir à Leopold de faire partie du coup, de l’aider, de prendre les armes avec lui.

Leopold pensait d’ailleurs répondre quelque chose à Andrew, chercher à le convaincre encore une fois, parce qu’il n’avait pas l’intention de baisser les bras maintenant, mais son ami reprit la parole plus rapidement que lui. Il lui affirma donc qu’il allait en parler avec son frère – puisqu’il semblait évident que Aaron pouvait être d’une grande aide, même si c’était encore difficile pour Léo de se dire que le frère de son meilleur ami acceptait plus ou moins la situation – et que si jamais ils pouvaient mettre en place un plan dont il pouvait faire parti sans être trop en danger… alors il le tiendrait au courant.

« Bon… » Leopold poussa un soupire. Il n’était pas entièrement satisfait des propos de son meilleur ami, parce qu’il ne voulait pas que Andrew le surprotège, et qu’il ne pouvait pas être certain qu’il allait bel et bien faire ce qu’il venait de dire et l’intégrer dans un plan. Mais en même temps, Léo avait conscience qu’il ne pouvait pas réellement espérer plus. Et même s’il était têtu et qu’il n’avait pas envie de lâcher l’affaire, il n’avait pas non plus envie d’aller trop loin. De se disputer avec Andrew, au point d’aller bien trop loin. « Si je ne peux avoir que ça alors. » Il ne pouvait pas cacher le fait qu’il était un peu déçu, mais il concevait à aller dans le sens de son meilleur ami. Ce qui était déjà une bonne chose en soit.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Hellsi10
Andrew Hellsing
Messages : 1091

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptyMar 23 Oct - 19:53


Les décisions radicales sont prises par la colère
L

a réponse de Léo voulait clairement tout dire. En même temps, Andrew n'attendait pas une autre réaction de la part de son meilleur ami. Il le connaissait, depuis le temps, il savait son intention de s'investir, il savait comme il n'aimait pas être mis de côté. Oui, il se doutait que le jeune homme serait déçu. Et il n'avait aucune envie de le décevoir, justement, mais mieux valait qu'il lui en veuille ponctuellement que de le perdre éternellement. Il se doutait que quand Hélio aurait obtenu la monnaie de sa pièce, que quand il se débarrasserait enfin du buveur de sang, Léo oublierait tout cela, seulement content de savoir que Déa, Penny et son enfin à naître seraient hors de danger. Au fond, le jeune homme se sentait soulagé d'entendre son ami ne pas protester davantage (parce qu'il savait pertinemment qu'il en aurait été totalement capable) et accepter la situation, même si ça devait être seulement à contrecoeur. Clairement, pour le chasseur (qui avait un peu trop oublié d'en être), c'était le mieux qu'il pouvait obtenir. Maintenant, il espérait juste que Léo ne se braquerait pas pour le reste de leur conversation. Même s'il ne pouvait pas lui promettre de le laisser jouer un rôle face à Hélio (puisque aucun rôle ne serait exempt de tout danger quoi qu'il en soit), il avait besoin qu'il soit de son côté. Ils s'étaient déjà beaucoup trop disputés pour vouloir que ça recommence. Les mensonges avaient gâché leur amitié, alors Andrew s'était montré honnête, même s'il savait que le jeune homme n'apprécierait pas la vérité, pour cette fois. Quand bien même il avait dû s'en douter aussi de son côté.

-Désolé de vouloir te garder en vie encore longtemps
, répondit-il avec un léger sourire aux lèvres. Son propos n'était pas motivé par la colère mais par la seule envie de détendre l'atmosphère une bonne fois pour toutes.

En attendant, c'est clair que Léo ne pouvait tout de même pas lui reprocher de vouloir le protéger quoi qu'il advienne. D'ailleurs, il était convaincu que, si les rôles étaient inversés, le jeune homme éprouverait autant de réticence que lui à l'idée d'accepter son soutien au risque de mettre sa vie en péril. Il ne dit rien ensuite, laissa passer un moment de silence pour reprendre la parole, en prononçant quelques mots qu'il n'aurait clairement dits à personne si ce n'était son meilleur ami.

-J'aurais préféré m'épargner d'avoir à reprendre les armes
, avoua-t-il doucement.

Un discours qui était clairement aux antipodes de ce qu'il aurait pu déclarer il n'y a pas si longtemps que cela, mais c'était en fait pour cette exacte raison qu'il aurait voulu ne pas repartir en chasse. Nombre de créatures n'avaient toujours pas sa faveur, mais il passait outre, en revanche, il ne pouvait ignorer la légère exaltation qu'il éprouvait à l'idée de retourner chasser comme au "bon vieux temps". Et ça... il n'aimait pas ce que ça pouvait présager.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Humain10
Leopold Ridley
Messages : 899

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptyMer 26 Déc - 23:09

Les décisions radicales sont prises par la colère.
Quand Andrew reprit la parole, en s’excusant de vouloir le garder en vie, Léo aurait pu être agacé par les propos de ce dernier s’il n’avait pas affiché un sourire. Le jeune homme savait bien qu’il ne pouvait pas reprocher à son meilleur ami d’agir de cette façon, de lui demander de rester à l’écart. Léo ne supportait pas ça, surtout qu’il avait vraiment le sentiment que ça le concernait plus qu’à quiconque (enfin pas autant qu’à Déa, mais quand même) et il ne pouvait rien faire. Il était faible. Ce n’était évidemment pas ce que Andrew pensait, mais c’était quand même comme ça que le jeune homme prenait les choses. Il ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il était faible oui, incapable d’agir comme il le faudrait, incapable de protéger sa petite amie, et même de la venger. Forcément, il manquait d’expérience concernant les buveurs de sang, contrairement à son ami, mais quand même.

Léo ne répondit rien cependant, il avait vraiment envie de contredire son ami, c’était sur le bout de sa langue de le faire d’ailleurs. Mais en même temps, l’humain était parfaitement conscience qu’il ne pouvait pas non plus faire changer d’avis à Andrew non plus. Pour la simple et bonne raison que son meilleur ami était tout simplement bien trop borné pour qu’il puisse envisager de lui faire changer d’avis. Alors, il devait faire avec... malgré sa frustration. Il n’avait aucune envie que Andrew prenne de risque justement, alors qu’il allait quand même devenir père. Ce n’était pas le moment, ça ne l’était sans aucun doute jamais d’ailleurs. Mais en même temps, il ne pouvait pas nier qu’il n’avait pas vraiment d’autres solutions. Cela dit, sa culpabilité monta encore plus en flèche quand son ami reprit la parole après un moment de silence, pour affirmer qu’il aurait préféré s’épargner de reprendre les armes. Léo s’en voulait de devoir le pousser à le faire, même s’il ne voyait pas du tout comment faire autrement.

« Je suis tellement désolé de te forcer à le faire... » Oh, le jeune homme connaissait parfaitement la réponse de son meilleur ami, il allait lui dire que ce n’était pas de sa faute, qu’il n’était pas responsable. Mais Léo, en venant trouver son ami, c’était en grande partie le chasseur qu’il avait eu envie de voir et donc... par conséquence, oui, il avait le sentiment d’être responsable du fait qu’il reprenne les armes. Qu’il soit venu le voir ou non, il se doutait que Andrew aurait pris cette décision en découvrant la menace que le vampire était, mais quand même. Il participait au fait qu’il reprenne les armes, alors qu’il les avait rangé dans une bonne raison, pour une très belle cause d’ailleurs. Et encore, Léo ne se rendait pas compte qu’il pouvait s’y perdre.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Hellsi10
Andrew Hellsing
Messages : 1091

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptyMer 26 Déc - 23:44


Les décisions radicales sont prises par la colère
A

ndrew se doutait que son meilleur ami devait être au moins un peu frustré de ne pas pouvoir intervenir en la circonstance, mais au moins acceptait-il de ne pas insister, et c'était déjà une immense victoire aux yeux du jeune homme. Il regretta seulement lui avoir confié que la situation le dérangeait, et qu'il aurait préféré ne pas reprendre les armes. Il ne voulait rien cacher à son interlocuteur, il ne l'avait que trop fait par le passé, mais il n'avait pas la moindre envie d'accabler Léo ou de le culpabiliser. C'était même tout l'inverse. Il faisait tout cela pour lui, pas à cause de lui, mais il se doutait que quoi qu'il puisse répondre, il ne saurait pas totalement convaincre son interlocuteur de cela quand bien même c'était la plus pure réalité.

-Ce n'est pas toi qui me force à le faire. C'est celui qui va regretter de m'y avoir forcé.

Hélio, donc. Et personne d'autre. Oui, il se sentait forcé, bel et bien, à repartir en chasse. Mais c'était ainsi, c'était comme ça, et puisque les vies de Léo et de Penny étaient menacées, le jeune homme n'avait pas la moindre intention de rester les bras croisés. Oui, il y était forcé parce qu'il ne pouvait évidemment pas se résoudre à tout simplement supporter la situation comme si de rien n'était.

-Ne t'en fais pas pour moi. Ce qui compte, c'est que vous serez en sécurité, et que ce sera vite réglé.

Sur le moment, c'était ce qu'il pensait, tout du moins. Le jeune homme était convaincu que cette affaire serait rapidement réglé. Certes, il avait conscience de manquer d'entraînement, mais avec l'appui de Aaron, il pensait réellement que la situation serait vite réglée, et que ce buveur de sang ne ferait pas long feu. Il ne se rendait pas compte de toutes les complications auxquelles il allait se retrouver confronté, et à quel échec il allait se retrouver confronté également. Non, à l'heure actuelle, il croyait bel et bien dans son succès, même s'il était tout de même tout sauf enthousiaste à l'idée de retomber dans ses vieux travers.

Il n'aurait jamais cru penser et dire une telle chose un jour, mais c'était ainsi, c'était un fait : le jeune homme qui avait voué son existence à la chasse pendant si longtemps avait bel et bien tout arrêté, graduellement, progressivement, d'abord sans l'admettre, puis en l'assumant totalement. Et à présent qu'il avait gagné ce sursaut de conscience, il n'avait pas envie de revenir en arrière... peut-être parce que... au fond... il savait déjà ce qui se passerait s'il reprenait les armes, que son goût pour la chasse tenait de l'addiction. Mais il savait le nier assez brillamment, il est vrai.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Humain10
Leopold Ridley
Messages : 899

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptyLun 4 Mar - 21:17

Les décisions radicales sont prises par la colère.
Leopold n’était pas spécialement convaincu par le fait qu’il n’était pas responsable du fait que Andrew se retrouve de nouveau à devoir tenir les armes. Il se sentait responsable oui, quand bien même Léo devait bien reconnaître que le plus responsable était Hélio. Après tout, c’était ce vampire qui avait l’intention de s’en prendre aux proches de Déa et par conséquence se mettait un chasseur à dos. Sans que Leopold se rende compte que l’homme avait décidé de se mettre un autre chasseur à dos. Bref, même si cet enfoiré était en grande partie responsable dans le fait que Andrew allait devoir reprendre les armes, le jeune homme se sentait quand même responsable. Parce qu’il se trouvait ici, parce qu’il demandait de l’aide à son meilleur ami. Il ne voyait pas non plus sur qui il pouvait compter en dehors de Andrew, c’était évident, cela dit il ne pouvait pas s’empêcher de s’en vouloir de le retirer de sa « vie bien rangée ». Il allait devenir père après tout, ce n’était pas du tout le moment de lui demander une telle chose. En fait, s’il avait eu d’autres choix, Léo aurait fait les choses autrement, mais il ne voyait pas comment faire. Hélio devait être arrêté, rapidement, il ne pouvait que compter sur Andrew pour ça.

Le chasseur lui demanda de ne pas s’en faire pour lui, ce qui était évidemment plus facile à dire qu’à faire. Léo ne pouvait pas s’empêcher de se sentir quand même inquiet pour son meilleur ami, il ne pouvait pas s’en empêcher parce qu’il n’avait aucune idée de comment il ferait si jamais il devait arriver à Andrew quelque chose. Par sa faute en plus. Parce que même si Hélio était en partie responsable, il ne pouvait pas non plus nier le fait qu’ils ne seraient peut-être pas dans cette position si jamais il avait été capable d’être au clair avec Déa tout de suite. Bon, il avait sûrement dû passer des phases pour se rendre à l’évidence que sa petite amie était la femme de sa vie, mais en même temps cela aurait été une bonne chose qu’il s’en rende compte avant. Enfin, malheureusement il ne pouvait pas refaire l’histoire, la seule chose qu’il pouvait faire, c’était espérer que tout cela allait être réglé rapidement.

« Oui, c’est tout ce qui compte. »
Répondit-il, quand bien même il n’était pas si sûr que ça de la situation. Enfin, ce n’était pas comme s’il avait le choix dans tous les cas, donc il allait juste espérer que tout allait bien se passer. Qu’à cause de lui, Andrew n’allait pas subir les conséquences, que tout allait bien se passer pour lui (et pas pour Hélio, qui pour le coup ne méritait rien du tout, que de la souffrance et encore de la souffrance). Que ça allait aller donc, que tout cela allait rapidement être derrière eux. Ce qui n’était pas le cas, malheureusement, mais ça c’était quelque chose que Léo ne pouvait pas savoir encore. « Mais tu ne pourras pas m’empêcher de m’en faire pour toi. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Hellsi10
Andrew Hellsing
Messages : 1091

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptyMar 5 Mar - 15:49


Les décisions radicales sont prises par la colère
A

Andrew se sentait soulagé que son meilleur ami se joigne finalement à son opinion et sois d’accord avec lui. Au vu de la complexité de la situation, et combien elle les concernait aussi bien l’un que l’autre, il était vraiment important pour lui de se sentir soutenu et de savoir que Léo ne lui en voulait pas. Même si ce n’était pas arrivé depuis bien longtemps (et il espérait vraiment que ça n’arriverait plus jamais), il était loin de garder le meilleur des souvenirs de leurs nombreuses disputes passées, et il ne tenait pas à se mettre le jeune homme à dos sous le prétexte de le protéger. Même si sa sécurité passerait toujours, bien entendu, avant tout le reste. Andrew, même s’il n’avait plus chassé depuis longtemps, croyait vraiment en chacun des mots qu’il prononçait. Il n’y avait aucune malice de sa part quand il affirmait qu’il comptait régler la situation rapidement, et que bientôt Hélio serait hors circuit, incapable de leur faire le moindre mal. Après tout, en tant que chasseur, Andrew avait toujours été d’une efficacité proverbiale, et même s’il était un peu rouillé, c’était de genre de choses qui ne s’oubliaient pas, pas vrai ?

Bref, tout ça serait derrière eux bientôt, et la vie pourrait bien vite reprendre son cours. C’était tout ce qu’espérait le jeune homme, en tout cas, et il comptait bien se donner les moyens de ses attentes. Avec le soutien de son frère, il songeait que l’affaire serait dans le sac d’autant plus rapidement. Ce n’était pas comme si c’était le premier vampire auquel ils s’attaquaient. Cette fois, c’était juste qu’il en faisait une affaire personnel, mais il gageait que ça ne le rendrait pas moins efficace, que ce serait en fait tout l’inverse. Evidemment, il se trompait lourdement à ce sujet, mais il était tout bonnement incapable d’observer et de comprendre, surtout d’admettre les choses ainsi.

Andrew afficha un sourire en coin quand Léo lui assura qu’il ne pourrait pas l’empêcher de s’en faire pour lui. C’était sans doute là des mots qu’ils s’étaient beaucoup trop dits tous les deux, et qui prouvaient bien que leur amitié n’avait rien de franchement conventionnelle. Ils se mettaient constamment en danger et se donnaient sans cesse des occasions de s’inquiéter l’un pour l’autre. Le jeune homme voudrait qu’il en soit autrement, mais malheureusement, on ne pouvait pas franchement dire que tous ces événements malheureux dépendaient de leur volonté. Eux, ils se contentaient surtout de les subir et de tenter d’en tirer le meilleur parti. La seule chose rassurante, engageante, même, au regard de leurs expériences, c’est que jusqu’alors, ils s’en étaient toujours tirés à bon compte. Alors ils allaient faire en sorte que ça dure, tant qu’à faire.

-Ouais, je sais bien
, répliqua Andrew d’un faux ton las, qui décidait de désamorcer un peu la situation sous peine qu’elle gagne une pesanteur qu’ils n’auraient aucune envie d’assumer et qui ne leur ferait pas du bien au moral. Tu pourrais tenir un peu moins à moi, quand même ! ça me faciliterait la tâche.

Mais il ne voudrait pas que ça arrive, bien sûr.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Humain10
Leopold Ridley
Messages : 899

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptyMar 21 Mai - 18:39

Les décisions radicales sont prises par la colère.
Quand Andrew reprit la parole, en affirmant d’un ton las, qu’il savait parfaitement qu’il tenait à lui et qu’il ne pouvait pas y faire grand-chose donc. Leopold savait bien que son ami ne pensait pas vraiment les mots qu’il prononçait, c’était juste dans le but de détendre un peu l’atmosphère. Évidemment que le jeune homme ne pensait pas ce qu’il disait, il ne pouvait pas reprocher à son ami de s’inquiéter pour lui, même si Léo se doutait que ce n’était pas ce que le « chasseur » avait envie non plus. Malheureusement, ils ne pouvaient rien y faire. Il fallait dire que les deux amis avaient quand même des vies un peu particulières et qu’ils ne manquaient pas de se mettre en danger. Enfin, Andrew cherchait parfois les ennuis, parce qu’il prenait forcément des risques en chassant des créatures. Léo avait envie de se dire de son côté qu’il prenait moins de risque que son ami, mais que les ennuis ne manquaient pas de venir frapper à sa porte. Clairement, il en chiait, mais il ne demandait rien à personne de son côté.

Enfin, il était clair que les deux amis ne pouvaient que se préoccuper du sort de l’autre et c’était là l’un des points de leurs amitiés quand même, quelque chose d’important. Ils tenaient énormément l’un à l’autre, ils se faisaient du soucis l’un pour l’autre, ils se protégeaient mutuellement quand c’était possible. Le jeune homme aimerait bien parvenir à protéger un peu plus son meilleur ami, mais il était limité dans ses actions. Surtout qu’il venait quand même d’accepter de ne pas se mêler du combat contre Hélio.

« C’est vrai, j’abuse complètement. Quelle idée de m’avoir dans les pattes. »
Répondit-il, avec également un ton léger. Ils avaient dit ce qu’il y avait de grave à dire, ils avaient fait le tour de la question, maintenant ils pouvaient simplement se détendre un peu. Ou en tout cas, essayer de penser moins fataliste. Léo n’avait aucune envie de se faire trop de soucis pour son ami, mais en même temps il n’allait pas nier le fait qu’il s’en faisait. Le truc maintenant, c’était juste de parvenir à ne pas se faire trop de souci, à être le plus serein possible. Et d’attendre avec impatience le moment où toute cette histoire allait être enfin derrière eux. « Je ne sais pas comment tu fais pour me supporter. » Répliqua-t-il dans un nouveau sourire.

Encore une fois, Léo n’était évidemment pas du tout sérieux dans ses propos. La question ne se posait pas dans tous les cas, ils étaient amis et c’était la seule chose qui comptait. Malgré les – nombreux – désaccords qu’ils avaient eu, ils avaient toujours fini par se retrouver. Même quand ils ne se parlaient pas pendant des mois, ils finissaient toujours par se retrouver et se pardonner. C’était bien la preuve qu’ils devaient compter l’un sur l’autre quand même.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Hellsi10
Andrew Hellsing
Messages : 1091

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) EmptyMar 21 Mai - 18:59

Les décisions radicales sont prises par la colère.
Le simple fait qu'ils soient à même d'avoir cette conversation en toute simplicité en disait long sur l'évolution de leur relation. Andrew aimerait penser que leur amitié allait de soi, mais évidemment, ce n'était pas si simple. Elle allait de soi maintenant, mais ça avait été au prix de nombreux conflits et de nombreuses remises en question. Même s'ils avaient passé l'éponge, Andrew serait bien capable d'oublier. Il le pouvait d'autant moins qu'il avait été en très grande partie responsable de toutes les frictions qui les avait opposés.

C'était loin derrière eux, mais ça avait laissé des marques, indélébiles, et qu'ils ne pourraient pas oublier. Alors quelle idée de l'avoir dans les pattes ? Une excellente idée, et qu'il avait tout intérêt à ne pas oublier. Même si, en l'occurrence, c'était plutôt l'inverse qui se produisait, c'était Léo qui devait supporter d'avoir Andrew dans les pattes, et ce n'était évidemment pas pour rien. Le jeune homme était constamment en danger. Quand il ne l'était pas pour lui-même, c'était les autres qui mettaient ses jours en danger. Quoi qu'il en soit, il serait là pour lui, et réciproquement. Ils ne se lâcheraient pas d'une semelle, et ce serait très bien en soi.

Alors oui, Andrew supportait Léo, mais pas dans le sens qu'il entendait pour plaisanter. Léo n'était absolument pas un fardeau pour lui, bien au contraire. S'il devait le supporter, c'était au sens de soutenir. Et il le soutiendrait toujours, ils se soutiendraient toujours. Ils étaient là l'un pour l'autre, et c'était une chance au regard des problèmes qu'ils avaient rencontrés. Ce n'était pas pour rien qu'ils en parlaient de la sorte en la circonstance, il y avait une très bonne raison à cela : ils avaient besoin de se le dire, même s'ils se contentaient d'en rire. Parce que la situation les obligerait toujours à se rappeler qu'ils pouvaient compter l'un sur l'autre. Les problèmes ne seraient jamais derrière eux, du moins pas complètement... c'était comme ça, c'était impossible.

-Je fais de mon mieux. Mais si tu continues à dire des âneries, je vais peut-être envisager d'arrêter,
affirma-t-il d'un ton qui, une fois encore, ne cherchait pas du tout à être convaincant. Ils savaient être sérieux quand il fallait l'être, et oublier de l'être quand ce n'était pas nécessaire également. Maintenant, va rejoindre Dea, au lieu de dire des bêtises, elle a besoin de toi.

Et pour le coup, il pensait vraiment que sa place était là, peu importe ce qu'il pensait de Dea. Leur conversation avait été importante, elle leur avait permis de prendre des décisions. Mais Andrew n'oubliait pas pour autant ce que devait être la priorité de son meilleur ami à l'heure actuelle.


Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty
Message#Sujet: Re: Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)   Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les décisions radicales sont prises par la colère (Andrew)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Ah bon ? Les Haïtiens sont des canibales !
» Estimé,Magloire Que sont devenues les fleurs du temps passé?
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?
» LES DES SONT JETES ,LES DES SONT JETES.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Andrew et Penny-